• Ange Gardien

    Belle journée et bonne semaine à tous sarcastic,

    Lundi, jour de l'étrange...Voici donc une histoire tirée de "Mystère". C'est d'ailleurs la première du recueil (pour ceux qui le connaissent déjà!)

    Un petit clin d’œil à mon ange gardien que j'oublie bien souvent mais qui ne m'oublie jamais lui !!

    Ange Gardien

    Pas de chômage pour les « anges gardiens » 1 -

      Il parait que nous avons tous un ange gardien. Je ne sais pas s’ils sont payés très cher, mais le boulot ne manque pas ici-bas… En tous cas, pour le mien, j’en suis convaincue.
    En écrivant cette petite histoire, j’aimerais surtout remercier le mien (c’est vrai ça, on n’y pense jamais !) et leur rendre hommage à tous! Ils sont là, toujours présents, toujours prêts à prodiguer leurs conseils, nous indiquant parfois une marche à suivre, ou réparant la plupart de nos bêtises (mot faible !). Ils nous évitent même souvent le pire dans des situations précises.

    Je peux dire que le mien ne manque pas de taf, et j’ai bien souvent perçu sa présence…je pourrai faire une longue liste des diverses situations dans lesquelles il m’a soutenue, dire comment il m’a aidée à supporter les pires épreuves de ma vie, raconter comment, sans lui, l’incompétence d’une sage-femme (seule à la clinique ce jour-là !) aurait pu faire perdre la vie à mon bébé et à moi-même etc etc…On peut appeler ça comme on veut : la providence, le hasard, la chance, le signe du destin…et pourquoi pas un « ange gardien » ?, c’est plus poétique.
    Bien sûr, il n’est pas toujours là lorsque je me prends les pieds dans les tapis ou dans les vieilles souches d’arbres, quand je fonce tête baissée dans les baies vitrées ou lorsque je me prends un poteau en pleine figure, et cela me fait immanquablement pester contre lui. Seulement, il faut quand même avouer que je suis si distraite et naïve qu’il a bien dû m’éviter de nombreuses contusions ou mésaventures sans que je m’en aperçoive….et pour ça, je lui tire mon chapeau !

    Je me suis souvenu il y a quelques temps d’une histoire singulière que j’aimerais raconter parce qu’elle a été pour moi le déclic qui me manquait pour me prouver l’existence des anges gardiens…je crois que sans lui à cette époque, je ne serai sans doute pas là.

    C’était il y a très très longtemps. J’étais jeune et complètement insouciante.
    Il fait beau. Avec mon mari (on n’était pas encore mariés, c’était dans les premiers temps de notre rencontre) on décide d’aller faire un tour. On monte dans la voiture et on roule sans but précis…Nous arrivons près de l’aéroport et on prend des petites routes au gré de notre fantaisie. Il y a un tout petit chemin qui mène à un champ bordé d’arbres…on devine les avions juste derrière. Le sentier est un peu cahoteux mais on le suit quand même.
    - « Tu as vu, il y a une voiture qui fait comme nous derrière »
    - « Sans doute quelqu’un qui s’est trompé de route…il va faire demi-tour »
    Nous, on s’arrête au plus près du rideau d’arbres et on descend, sans faire plus attention au véhicule qui nous suivait.
    On s’approche et on observe pendant un long moment le va et vient des avions, n’hésitant pas à longer le champ pour avoir une meilleure vision.
    Pendant un court instant, en détournant la tête, il me semble apercevoir le véhicule que nous avions vu précédemment rebrousser chemin et je suis étonnée qu’il ne soit pas parti plus tôt, mais je n’y attache aucune importance…je reviens à mes zincs.
    Quelques décollages et atterrissages plus tard, on revient à la voiture, prêts à repartir.
    - « Flute ! (était-ce bien ce mot précis ?) Un pneu crevé ! Pas étonnant avec ce chemin !!
    Heureusement, il y a le pneu de secours…le temps de le changer, et nous voilà en route…pas longtemps, quelque chose cloche…deuxième pneu crevé !! Pas de bol
    - « je vais aller au garage le plus proche, quitte à faire du stop…Reste ici en attendant…je n’ai aucune envie de laisser la voiture là…on ne sait jamais. Je n’en ai pas pour longtemps »
    - « Je ne veux pas attendre ici toute seule. Ça ne me dit rien du tout…il n’y a pas d’autres solutions ? Je vais avec toi. Je trouverai le temps moins long. La voiture ne craint rien».
    Après tout, je pourrai bien attendre, mais je ne sais pas pourquoi, j’insiste, je ne veux pas rester là…c’est stupide, je sais, mais je préfère marcher des kilomètres que de rester ici à attendre.
    - « Bon, on va essayer d’aller jusqu’au garage…en roulant lentement, ça devrait le faire »
    Complètement idiot bien sûr ! Rouler sur les jantes, et risquer d’avoir un accident. On roule doucement sur le sentier caillouteux…
    - « Tiens, tu as vu ? On dirait la voiture de tout à l’heure ! » Un peu caché dans un chemin perpendiculaire, ça me parait un peu bizarre, mais une fois encore, on n’y prête peu d’attention…
    Tant bien que mal, on arrive au garage. Le garagiste fait le tour du véhicule, observe les pneus :
    - « Regardez de plus près, ce sont des coups de cutter ! «
    Quoi dire de plus ! Nous sommes un peu sonnés et on se demande bien pourquoi quelqu’un irait donner des coups de cutter à des pneus de voiture dans un endroit pareil !
    Après réflexion et en regardant un peu en arrière on comprend de mieux en mieux, et on refait surface…Et là, on se dit que nous avons eu bien de la chance !!
    Un coin complètement perdu…. La voiture qui nous suivait…les coups de cutter pendant que nous nous sommes éloignés…Quel était le plan de ce type ? Avec un pneu crevé, on répare, deux pneus, je reste à attendre…. J’en ai froid dans le dos !!!! Quelle inconscience ???
    On peut dire que je l’ai échappé belle…grâce à ce pressentiment, cette espèce d’intuition …ou plutôt un « super ange gardien » ?

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :