• Nounours

    Belle journée à toutes et à tous sarcastic ,

    On ne s'en lasse pas ...des belles histoires de Grand-mère Elise..

    (re) voici l'histoire de Nounours...pour les tout-petits

    Nounours

    Nounours

         Nounours, tu tâcheras d’être bien sage, encore un gros bisou, et vlan, dans le fauteuil. Voilà Stéphanie partie pour l’école et notre pauvre petit ours assis là tout seul. Bien sûr, il est face à la fenêtre, mais tout de même, c’est drôlement long toute une journée dans un fauteuil.

        Oh ! j’ai oublié de vous dire que nounours est un gros ours en peluche et qu’il appartient à Stéphanie.

        Ses bons gros yeux regardent les nuages qui passent, les oiseaux qui volent, les papillons…eux, au moins, ils bougent, ils vivent, ils chantent, comme cela doit être merveilleux !…et ses amis ours, que font-ils ?

        Et voilà qu’au delà des nuages, il aperçoit de très jolies montagnes couvertes de neige qui brillent sous le soleil  avec des reflets de toutes les couleurs, bleus, roses…comme c’est beau !. Là, de petits oursons bien vivants glissent en faisant des tas de sauts, des cabrioles et des tas de choses très amusantes.

        Mais, que se passe-t-il ? voilà que nounours se sent emporté, il passe au-dessus des nuages et le voilà au milieu des autres oursons. A son tour, il glisse sur la neige, s’amuse comme un fou, et même avec les autres, il s’en va chercher du miel dans le creux d’un gros sapin…et il en mange !…à tel point qu’il a bien un peu mal au cœur, et un peu froid ! Si Stéphanie voyait ça !…

       C’est une bonne fée qui, passant devant la maison, et voyant à quel point nounours s’ennuyait, l’avait emmené avec elle au pays des ours.

    Toute la journée, il s’amusa, mais le soir, quand la fée vint le rechercher pour le remettre dans son fauteuil, il en fut très content, car il était très très fatigué. Au retour de Stéphanie, lorsqu’elle le prit dans ses bras et lui fit de gros bisous en lui demandant s’il avait été sage, il poussa un gros soupir et se promit de rester toujours bien tranquille. C’était plus reposant…et au moins, il était au chaud.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :