• Te souviens- tu Lounis?

    Coucou les ti-loulous,

    Aujourd'hui mercredi, notre petite "équipe de volontaires pour sauver les Père-Noël" (voir hier) se réunit  pour distribuer les rôles...Où peut bien être enfermé notre gros bonhomme rouge ? qui a une idée?...Qui l'a kidnappé? Comment faire pour le retrouver??

    Nous allons donc commencer notre enquête aujourd'hui...et, en route pour l'aventure...et je vous tiens au courant des premières démarches réalisées par Alexandre...Gabriel et tous ceux qui viendront nous rejoindre

    Tous les enfants sont les bienvenus (inscrivez-vous en bas de l'histoire ...en commentaire!)

    Bizatoussssssssssss

    Te souiens- tu Lounis?

    De l’escalade pour Lounis

    Dans sa chambre, Lounis attend. Il sait que le Père Noël va venir le chercher parce qu’il lui a écrit dans une longue lettre en lui faisant promettre de ne rien révéler à ses copains…Il a donc gardé précieusement ce secret et maintenant il est impatient de voir son vœu le plus cher se réaliser : faire « le grand voyage » avec lui, enfin… une petite partie.

    Il est très tard et il commence à se poser plein de question. Et si le Père-Noël l’avait oublié ? S’il ne voulait plus l’emmener ? 

    -          - Toc, toc, toc !

    Ça vient de la fenêtre…Lounis se précipite, ouvre et se trouve nez à nez avec le Père-Noël en personne avec, comme il l’imaginait, son long manteau rouge bordé de fourrure blanche, sa longue barbe immaculée et son gros ventre tout rond. Son regard rieur et son sourire lumineux  le mettent tout de suite en confiance.

    -         -  Tu vois, je n’ai pas oublié ma promesse. Va chercher ton manteau, ton bonnet et ton écharpe et rejoins-nous très vite.

    Sur le traineau tiré par une ribambelle de rennes majestueux, trois lutins très rigolos avec leurs vêtements bouffants rouge, jaune et bleu, se chamaillent…Poupi, Pilou et Poulou se disputent pour s’asseoir à côté de Lounis, et comme ils sont trois, forcément, il y en a un qui ne pourra pas !!!

     Le Père-Noël règle le problème en demandant à Lounis de s’asseoir à côté de lui. Les lutins, restés à l’arrière du traineau se mettent immédiatement à bouder en croisant les bras avec une épouvantable grimace… ce qui déclenche inévitablement un éclat de rire général. Plus sérieux, le Père-Noël explique à Lounis que cette année il a absolument besoin de lui. L’année dernière après la distribution des cadeaux, il est allé aux sports d’hiver et s’est fait une vilaine fracture en essayant de tenir en équilibre sur une paire de skis.

    -          - Je t’ai choisi parce que j’ai vu qu’à Piriac, tu étais très à l’aise sur les rochers et que tu les escaladais à la vitesse grand V…un vrai chamois !  Je crois que tu n’auras aucun mal à descendre par les cheminées pour déposer  les cadeaux dans les petits souliers des enfants...Tu n’auras pas peur au moins ?

    -         -  Oh non !

    -          - Alors, c’est parti ! En avant toute...Au galop !!

    A peine a-t-il terminé sa phrase que les rennes s’élancent vers le ciel à la vitesse de l’éclair...Lounis a un peu le tournis, mais que c’est beau la ville vue du ciel avec toutes les illuminations ! Il a un peu froid, mais il est tellement heureux et fier d’être tout près du Père-Noël...C’est lui qui va apporter les cadeaux aux enfants !!! Quelle chance !

    Bien sûr, il ne va pas tout faire, d’autres enfants ont également été choisis pour faire une partie de la distribution dans les autres quartiers, les autres villes et les autres pays, mais quand même...c’est génial !!!

    Première cheminée : le traineau stoppe sur le toit d’une jolie villa. Poupi, le lutin rouge cherche dans les cadeaux ceux que Lounis va devoir descendre par la cheminée, Pilou, le lutin jaune porte les paquets, et Poulou, le lutin bleu aide Lounis à approcher du conduit en lui tenant la main.

    -          - Mais ? comment je fais pour descendre, c’est tout petit ! et en plus, c’est tout cracra !

    -          - Tu vas connaître mon premier secret, répond aussitôt le Père-Noël en éclatant d’un rire sonore, et sans attendre, il plonge la main dans un petit sac de toile et lance en direction de la cheminée une poignée d’une poudre brillante et étincelante...de la poussière d’étoiles !! Aussitôt, un escalier surgit et un large passage descend jusqu’à la salle de séjour où scintille un grand sapin entièrement décoré de guirlandes lumineuses et de boules dorées...Dessous, les petits chaussons des enfants dans lesquels Lounis dépose de gros paquets entourés d’un gros ruban argenté.

    Il est si heureux qu’il revient très vite sur le traineau pour continuer la « tournée du  Père Noël »...il distribue ainsi des dizaines de cadeaux et arrive sur le toit d’un immeuble !!

    -          - Et là ? comment fait-on ? il n’y a pas de cheminée !

    -         -  Eh bien, voici mon deuxième secret. Dans les immeubles, on passe par les fenêtres !

    -          - Oh, mais c’est haut ! j’ai la trouille ! Je ne vais tout de même pas descendre au bout d’une corde…L’escalade, c’est trop difficile pour moi !

    -          - N’aie pas peur ! regarde ! Et aussitôt, avec un nouveau jet de poudre magique, un magnifique pont de singe en bois aux hautes bordures apparait pour laisser  passer Lounis...qui n’en mène quand même pas large…ça bouge beaucoup sous ses pas.

    Lounis réussit à vaincre son vertige et avance sur ce pont avec bravoure. Le Père-Noël est très content. Il félicite Lounis pour son courage et sa témérité.

    Une grande partie de la nuit, Lounis va ainsi disposer des centaines de cadeaux aux pieds des sapins. Jamais il n’avait été si heureux de rendre service. Mais le plus amusant, c’est encore d’essayer de deviner ce que contiennent tous ces beaux paquets enrubannés....surtout ceux de ses copains qu’il a déposés pendant leur sommeil...et les siens ! Mais ça le Père-Noël lui a interdit de les ouvrir avant demain...

    A présent, les lutins l’accompagnent jusqu’à sa chambre, où bien fatigué, il s’endort sans attendre. Demain, il déballera les cadeaux que lui-même a déposés devant la cheminée.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :