• Roucoulvert

    Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Du nouveau sur ce blog

    Sur une idée de Ewenn, voici le début des aventures de Roucoulvert, son petit ami ...Il reviendra très souvent pour la suite de son histoire ou simplement pour nous rendre visite...il sera en présence des personnages d'autres histoires et aussi avec vous les enfants-lecteurs....

    C'est un pigeon voyageur, alors ses visites seront très irrégulières...il viendra en même temps qu'une autre histoire ou tout seul!

    dessins et coloriages de Ewenn

    Roucoulvert

    Roucoulvert

     

        Roucoulvert a vu le jour au sommet de l’une des tours de Tower Bridge, à Londres. Son œuf a éclos un beau jour de printemps dans le nid que son papa et sa maman avaient eu la bonne idée de construire en équilibre, près d’une fenêtre.

    Quelques jours plus tard, lorsqu’il s’est enfin décidé à pointer le bout de son nez à l’extérieur de sa frêle habitation, il est devenu tout palot...pris d’un terrible vertige !!!

    Roucoulvert

    Ses plumes se sont aussitôt dressées sur sa tête, ce qui a déclenché le fou-rire de ses parents. Ils lui trouvaient une vague ressemblance avec les gardes de Buckingham Palace coiffés de leurs fameux bonnets en poils d’ours, les « bearskins ».

    Roucoulvert lui, ne riait pas du tout. Ce petit pigeonneau tremblait comme une feuille et si sa maman ne l’avait pas rattrapé à temps, il aurait plongé tout droit dans la Tamise.

    Pour éviter qu’il ne fasse une mauvaise chute, justement, ses parents ont fait appel à une nurse-pigeon anglaise qui devait, avant toute chose, lui apprendre à voler. Roucoulane, la nourrice, se montrait très pédagogue et patiente avec Roucoulvert, qui, bientôt, n’eut plus du tout peur du vide...

    -         - Regarde comme je vole bien, criait-il avec un fort accent anglais à qui voulait l’entendre. Je pique du nez et plonge dans le vide....et je file à la vitesse des avions...Yoououou ! Génial !

    Avec Roucoulane, il avait pris l’habitude d’aller se promener sur les bords du fleuve. Il n’était pas rare de les voir trainer près de la Cathédrale St Paul à la rencontre de Mary Poppins qui passait souvent dans le coin. Ils venaient pour becqueter les graines que distribuait en chantant une vieille dame de sa connaissance, assise sur les marches : « Pour nourrir les ptits oiseaux, deux pences, deux pences, deux pences le sac. ».

    C’est ainsi que Roucoulvert prit un plaisir fou à picorer, et picorer encore et encore... En fait, lorsqu’il ne prenait pas son envol...il cassait la graine !

        Un jour, tandis qu’il mangeait des graines près de la Tamise, il sentit un souffle chaud derrière sa tête. Il se retourna vivement et fit face à Toudouvert*, le gentil dragon. Il sursauta en apercevant cet énorme animal, et fit trois petits sauts en arrière...Le petit monstre le rassura aussitôt en se moquant un peu de la maladresse du pigeonneau qui venait de tomber,le derrière dans une flaque d’eau.

    -         - N’aie pas peur Roucoulvert ! je ne suis pas du tout méchant. Je suis sorti d’un livre de contes pour visiter l’Angleterre, et aujourd’hui,  j’ai besoin de toi.

    -          - De moi ? et pourquoi ?

    -          - Pour porter un message à un petit garçon qui m’attend. Je sais qu’il a ouvert son livre d’images il y a quelques jours, et il s’est aperçu que j’avais disparu. A l’heure qu’il est, il se demande ce que je suis devenu.

    -          - Et comment je fais-moi ? je suis tout petit.

    -          - je t’observe depuis longtemps, et j’ai pu constater que tu faisais beaucoup de progrès avec Roucoulane. Tu voles comme un as ! tu fais de ces loopings ! C’est pour cette raison que je t’ai choisi pour aller en France. Je vais attacher ma lettre et ce minuscule GPS autour de ton cou et tu n’as plus qu’à suivre le chemin qui te sera indiqué.

    C’est ainsi, que Roucoulvert, le petit pigeon voyageur anglais est arrivé il y a quelques jours chez Ewenn...avec une longue lettre de Toudouvert, le gentil dragon.

    ·       * L’histoire de Toudouvert a été publiée le 4 juin...une suite le 2 août.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :