• Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    L'imagination des enfants est décidément très fertile. Lounis nous en donne une fois de plus la preuve aujourd'hui avec son histoire : "le dragondin"

    Merci à toi, Lounis, pour cette délicieuse petite histoire

    Pour te remercier, demain, une surprise pour toi ici même....bisous

    Le  Dragondin

    Le Dragondin

    Il était une fois, un Dragondin qui vivait dans l'eau. Un jour, il toucha le fond de l'eau et il s'est fait attraper par un piège...et il vécut des jours et des jours dans le filet.

    Mais un jour, un requin mangea le filet...et le requin partit. Puis, les poissons sortirent le dragondin du filet, et le dragondin n'alla plus jamais toucher le fond de l'eau.

    Maintenant, il faut dire ce qu'est un dragondin : c'est un animal moitié dragon et moitié ragondin...voilà.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Et bonjour à toi, petite Jade.

    J'ai beaucoup aimé ton poème et je t'ai promis une surprise hier...La voilà...Je me suis permis de m'en inspirer pour t'écrire cette petite histoire, rien que pour toi! avec en prime, un énorme bisou.

    Le rêve de Jade

    Le rêve de Jade

        Adossée au tronc de l’énorme chêne centenaire, Jade se laisse bercer par la douceur du soleil et de la brise qui lui caresse les cheveux. Elle ferme doucement les yeux, et, tandis que le petit chat blanc au collier rose se blottit en boule sur ses genoux, elle s’abandonne  à ses souvenirs.

       Elle se revoit en hiver lorsque, plus courageuse que les héros des bandes dessinées les plus héroïques, elle a terrassé un monstre énorme pour sauver son petit cousin Tiago rien qu’en le fixant droit dans les yeux...quelle peur elle avait eu ce jour-là ! Heureusement que la reine des Neiges en  personne était venue à sa rescousse...

    Pendant qu’elle esquisse un sourire en repensant à sa rencontre avec Elsa, la petite boule de poils blancs se retourne, s’étire longuement, et saute à terre. Jade ouvre les yeux et aperçoit juste devant elle, le petit animal qui se met à grandir, grandir...et se transformer en une  belle princesse coiffée d’une longue tresse blonde et vêtue d’une magnifique robe de soie et de voile bleue....

    -          - Vous êtes la Reine des Neiges ? demande timidement Jade

    -          - Oui, je pense souvent à toi Jade, et j’avais envie de te revoir.

    -         - - Mais, pourquoi ?

    -          - Parce que je sais que tu es une petite fille très courageuse, gentille, mais aussi un peu rêveuse. J’ai très envie de te faire un cadeau que tu n’oublieras jamais.

    Et en disant ces mots, Elsa attrape délicatement la main de Jade et s’envole avec elle dans les airs. Plus légère qu’une plume, Jade traverse alors des paysages de toute beauté. Elle survole les forêts dont les arbres ont revêtu leurs habits de printemps, des villages pittoresques, des lacs et des prairies remplies de fleurs sauvages...elle voyage à une vitesse vertigineuse jusqu’à un immense palais perché dans les nuages. Balayé par le vent et entièrement recouvert de glace, cet immense château semble renfermer bien des mystères. C’est là qu’Elsa s’arrête pour présenter à sa nouvelle amie son royaume. Elle lui tend une grosse doudoune pour qu’elle ne prenne pas froid et l’invite à entrer pour lui faire visiter cette immense bâtisse dans tous ses recoins. Jade découvre ainsi dans une atmosphère diaphane, une immense salle de glace entourée de statues, de meubles et d’objets cristallins et translucides. Elle grimpe dans les donjons et les hautes tours en haut desquelles la vue est on ne peut plus surprenante.  On peut apercevoir les villes lointaines toutes illuminées, les montagnes enneigées et même une aurore boréale dans toute sa splendeur.

    Avant de repartir, la Reine des Neiges couvre Jade de cadeaux et de bijoux pour elle et toute sa famille.

    Elles reprennent ensuite le chemin inverse pour revenir auprès de l’arbre que Jade n’a finalement jamais quitté, le petit chat blanc blotti sur ses genoux. Elle ouvre les yeux, sourit, et court jusqu’à la maison, accompagnée par sa petite peluche blanche, pour raconter son rêve à sa mamy Joce.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

     A dix ans (bientôt 11 en juillet!) Jade a écrit et m'a envoyé un très joli poème que j'ai le grand plaisir de vous communiquer...avec son dessin.

    Merci ma petite Jade...Demain, pour te remercier, une petite surprise pour toi dans ce blog.

    Petite fraîcheur

    Petite fraîcheur

    Ce matin, je marche dans l'herbe qui me mouille les pattes.

    Les rayons du soleil me touchent et m'illuminent.

    Je m’assois sous un arbre.

    Une goutte me mouille le pelage.

    Le soleil éclaircit le pré.

    Un petit chat blanc au collier rose est devant moi.

    Il s'avance et me fait une léchouille.

    On dirait qu'il m'aime.

    Petite fraîcheur

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Voici une nouvelle énigme. Le Cékoidonk n° 9

    De quoi s'agit-il ? A quoi cet objet peut-il bien servir ??

    Voici deux photos pour vous faire une petite idée

     

     

    Cékoidonk n°9Cékoidonk n°9

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Solution du Cékoidonk n° 8 (il y a quinze jours):

     

    Il s'agissait d'un "Guetali" (guette à lui!) : Petite construction ressemblant à un kiosque, typique de l'architecture créole de La Réunion. Il était destiné à  observer les gens passant dans la rue en contrebas sans être remarqué d'eux.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    C'est demain le printemps !!! Oups! il a oublié de se réveiller !!! -2° ce matin ....et c'est pire ailleurs, avec de la neige même en Bretagne...

    Ce phénomène m'a inspiré une petite réflexion...comme quoi, il y a quand même des trucs bien étranges dans la vie!!!

    Caméléon

     « Caméléon »

        Les animaux sont bien étranges ! on pourrait parler de chacun d’eux pendant des heures, leur attribuer des pouvoirs, des similitudes avec l’être humain ou simplement essayer de définir les liens qui nous lient à eux...Tout le monde sait que le «  meilleur ami de l’homme », c’est le cheval, ou le chien, voire le chat. Dans tous les cas, il y a toujours de très belles histoires d’amitié entre les hommes et les animaux dont on apprécie souvent la compagnie.

    Parmi eux, il en est un qui m’intrigue et me fascine pour sa capacité à changer de couleur selon son environnement ou son humeur afin de passer inaperçu...il s’agit bien sûr du caméléon. J’ai eu le bonheur de le découvrir en pleine nature, sur l’Ile de la Réunion, sous le nom « d’endormi », mais aussi dans un terrarium, sous le nom de Clamos (nom donné par mon petit-fils).

    C’est en observant ce petit animal que je me suis fait une drôle de réflexion : nous avons nous aussi des points communs avec nos amis les bêtes...mais qui imite l’autre ???

    Je me suis aperçue que j’avais, moi aussi, une grande ressemblance avec le caméléon ! Si, si, vous allez voir ! Je dis « je » mais je pense que quiconque lira ces lignes peut s’approprier ce pronom pas si personnel que ça !

    L’hiver, j’ai l’impression d’hiberner. Je reste au chaud au coin de la cheminée si je n’ai rien à faire de précis à l’extérieur...j’ai la sensation de vivre au ralenti et dès qu’il fait nuit (vers 16-17 heures), c’est carrément le couvre-feu ! Pour couronner le tout, dès que le temps s’assombrit ou s’il pleut (surtout lorsqu’il pleut), mon humeur est carrément cafardeuse et je mets tout en œuvre pour passer inaperçue : tenues tristounettes de couleurs sombres, voire noires (principalement pantalon-gros pulls-doudounes-bottes); sourire en berne ; économie de paroles; tristesse, frilosité etc...(Je grossis un peu le tableau, mais quand même !)...Bref, je m’imprègne de la grisaille extérieure. Elle se reflète en moi et sur moi.

    Dès que les beaux jours reviennent en revanche, la vie semble plus belle. Je deviens plus tonique, plus gaie...j’ai envie de chanter (je ne le fais pas pour éviter la pluie !), de rire, de voir du monde...j’ose les robes aux couleurs vives. Tout semble léger, agréable, facile à vivre, et je peux rester à l’extérieur très tard...bref la vie reprend le dessus ! A présent, je me permets de généraliser :

    La douceur du temps, la clarté, la beauté extérieure…peuvent se voir sur chaque personne et en chacun d’entre nous....

    Nous sommes capables de modifier notre physique (sourires, visages tristes, tenues vestimentaires...) et notre comportement en fonction des éléments extérieurs…même le chant joyeux des oiseaux peuvent nous apporter cette petite touche de bonheur qui nous donne envie de mêler notre voix à la leur…

     C’est exactement comme les caméléons qui prennent les couleurs extérieures...Ils sont gris dans la grisaille et dans un paysage fleuri, ils arborent de magnifiques coloris.

    Et je ne parle que des saisons, du temps, du froid qui « attaque » ou de la chaleur qui « réchauffe », des paysages sympas ou tristes...de tout ce qui extérieur !

    Maintenant, on dit que le caméléon change également de couleur lorsqu’il a peur...Ne serait-ce pas identique pour nous ? Ne sommes-nous pas capables de nous métamorphoser si on nous apporte une nouvelle désagréable ou si l’on nous agresse (tristesse, énervement, manque de confiance...) ou au contraire lorsque l’on reçoit une bonne nouvelle, un encouragement, un sourire, des compliments... (Joie de vivre, bonheur...).

    On se dit « libres » mais un simple rayon de soleil peut modifier notre comportement !!! C’est tout de même étrange non ?

     On ne va tout de même pas se laisser influencer et guider par le temps et son entourage !

    Et si l’on changeait les règles, si l’on s’inventait des bonnes nouvelles, des compliments...

    Et si, tout simplement l’on reprenait les rênes ! Certains savent le faire...quel est donc leur secret?

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire