• Belle journée à toutes et à tous sarcastic ,

    Lundi, j'ai zappé "l'histoire étrange"....je vais me rattraper avec cette petite anecdote pour le moins surprenante...et surtout très amusante (Non non, cela ne m'a pas traumatisée !!!)

    En attendant, demain, nous serons le VENDREDI 13 : Faut-il croire en sa chance???

    Chiffres magiques

    Chiffres magiques ?

       Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours cru aux signes du destin…et à la chance ! Allez savoir pourquoi ?

    Croire, oui, ça c’est sûr ! Mais suffisamment ? Ça c’est une autre paire de manches !

    Lorsqu’un « signe » se présente à nous... il faut probablement vraiment y croire pour qu’une « manifestation » se réalise

      Je ne suis pas très claire ? C’est juste ! Aussi, je pense, pour illustrer cela, à une petite anecdote qui s’est déroulée très très loin dans mon passé, alors que je n’étais qu’une enfant d’une douzaine d’années.

      Comme beaucoup de personnes de ma génération, l’éducation religieuse était souvent systématique à l’époque de mon enfance, et nous étions beaucoup plus nombreux qu’aujourd’hui à fréquenter les cours de « catéchisme ». Les prêtres ou les religieuses se chargeaient de cet enseignement avec une certaine fierté, dans une grande salle attenante à l’église...et parfois une personne civile complétait notre « formation » à son domicile une fois par semaine pour nous préparer à notre première communion où notre communion solennelle...Oh là là ! Comme c’est loin tout ça !

    Mais revenons à nos moutons (c’est un peu ce que nous étions !). Avec un groupe de jeunes, nous nous rendions chaque samedi après-midi chez une demoiselle très gentille, et je peux affirmer que j’aimais beaucoup cette heure passée avec elle et mes « copines ». Je voyais ce moment comme une petite pause dans mon quotidien, très agréable d’ailleurs. Je ne sais plus trop ce que l’on faisait : des coloriages et des découpages pour illustrer des belles phrases bien pensantes ? Des recherches d’idées pour être au top dans une vie parfaite ??... Oups ! Ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué en tout cas puisque mes souvenirs s’arrêtent aux délicieux instants ou l’on se retrouvait dans la rue avec les copines pour se rendre joyeusement chez elle...et au moment où elle nous offrait une collation avant de retourner chez nous.

    Nous y voilà ! C’est là que j’interviens avec ma petite anecdote.

    Nous sommes exactement trois filles autour de la table puisqu’elle sort trois verres à limonade pour y verser un jus d’orange. Sur chacun d’entre eux, un dessin représente un cheval de course avec un numéro bien en évidence...par ailleurs, je sais que mon père épluchera le journal demain pour faire son « tiercé du dimanche », une habitude qu’il a prise avec un ami, et qui lui permet de passer un moment sympa avec lui avant le repas...machinalement, je note les numéros...est-ce un signe ???

    Le lendemain matin, mon père s’apprête à aller valider son jeu au PMU. Je sors 3 francs de ma tirelire (pas très pleine pourtant) et lui demande de jouer pour moi ces trois numéros.

    -         - Tu veux jouer ? mais ma pauvre fille, tu es en train de parier sur de vrais bourrins! Pas sûr qu’ils terminent la course !

    Je lui raconte « mon signe », ce qui le fait légèrement sourire... Il est bien trop « terre à terre » pour croire à ces foutaises. N’empêche qu’il prend quand même mes sous et me rapporte « le ticket ».

    Dans la soirée, je regarde sur le petit écran les résultats de la course...

    Faut pas croire, les miracles, ça n’existe pas ! Aucun des chevaux sur lesquels j’ai parié n’est arrivé dans les premiers...mon père avait raison !

     

    Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Le dimanche suivant, mon père me demande le plus sérieusement du monde :

    -          - Je joue tes numéros ???

    Je sais que s’il « étudie » un peu les probabilités d’arrivée des chevaux, il a aussi ses chiffres fétiches ! Il y a quand même une grande part de chance dans ces courses...j’hésite un peu, regarde le fond de ma tirelire. Il reste juste 3 francs… mais dimanche prochain, c’est la fête des pères...trois francs, ce n’est pas grand-chose (on n’a jamais eu beaucoup d’argent de poche !!!) mais si mes frères et sœur se joignent à moi, on pourra peut-être lui acheter une toute petite babiole avec ... J’ai trop besoin de mes trois francs...Et puis, c’est stupide, je ne vais tout de même pas me mettre à jouer ces chiffres jusqu’à ce qu’ils arrivent !!!

    C’est dommage ! Mon père aurait eu un bien beau cadeau pour sa fête ! Les trois chevaux sont arrivés et j’aurai eu le tiercé dans l’ordre ce jour-là !! Je me souviens encore de la somme que ce tiercé remportait, même si je ne me rendais pas compte à l’époque de son importance : 250 000 francs !!!

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic ,

    Me revoilà...avec une nouvelle énigme : le Cékoidonk n° 12

    Il s'agit simplement de trouver le titre d'une fable de monsieur Jean de la Fontaine !!

    Hyper facile!!

    Les enfants ...vous connaissez cette fable, j'en suis sûre!

     

    Cekoidonk n°12

    Solution du cékoidonk n° 11:

     

    Personne n'a encore résolu l'énigme n° 11 !! dommage !

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic ,

    Tout le monde l'a remarqué...les grèves perturbent un peu le quotidien de bon nombre d'entre nous...On cherche des solutions : covoiturage, stop, RTT etc...

    Mais avec tous ces tracas, nous les avons oublié elles !!!

    Allez, en ce beau dimanche ensoleillé...une pensée pour nos amies !!!

    Et nous alors !

    - "On s'ennuie  ! plus un train à l'horizon"

    Et nous alors !

    -"tais-toi et dors !"

    Et nous alors !

    - Faites comme nous !

    Et nous alors !

    Et nous alors !

    -Regardez plutôt passer les bateaux !"

    Et nous alors !

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous, sarcastic,

    Çà y est ! le ménage dans la cabane des enfants est enfin terminé...

    Il reste les deux gros livres que les Trollissons ont caché sous le plancher...Mamy hésite...Doit-elle les remettre en place au cas ou les petits êtres étranges reviendraient les chercher ...ou doit-elle les emporter dans sa maison pour lire quelques histoires aux enfants....

    Les enfants ont-ils une idée??? Si oui, dites-moi vite ce qu'elle doit faire.

    Voici en attendant, la couverture de l'un des livres.

    Les belles histoires des Trollissons 

    Contes des Trollissons

    A noter avant tout que les Trollissons ressemblent étrangement aux êtres humains...ils sont moitié polissons (il y en a de nombreux parmi nous!) et moitié trolls (il y en a aussi...j'en connais mais je ne citerai pas de noms (observez bien les mimiques de certaines personnes!!)

    Ils sont assez désordre...Il suffit de voir la cabane avant le rangement

    Ils sont froussards...je l'ai remarqué quand ils sont venus pour squatter la cabane

    Ils se nourrissent d'escargots ....beurk!

    Mais ils sont très sympas!!!

    Et écrivent de belles histoires!

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Et coucou les p'tits loups !

    Vous m'avez demandé une suite à l'histoire des Trollissons...et bien la voilà.

    Vous devez pourtant la connaître ! n'étiez-vous pas avec moi ce jour-là????

    Bisous à tous

    (Pour  ceux qui ne connaissent pas le début de l'histoire...rendez-vous au 31 mars!)

    Le trésor des Trollissons

    Le trésor des Trollissons

        Et voilà ! C’est comme ça que pendant plus d’une bonne heure, les enfants ont aidé Mamy à ranger leur cabane...Oups ! Je veux dire plutôt que c’est Mamy qui leur a donné un bon coup de main...

    Ils ont commencé par tout sortir dehors, la petite table, la banquette en osier recouverte de coussins, le petit meuble rempli de vaisselle en plastique, l’étagère où l’on dispose plein de livres à la belle saison, le petit « coin marchande »...et tout le reste, en prenant soin de faire un grand tri parmi les objets abîmés ou cassés (et oui, les trollissons  ça casse tout !)

    Une fois vidée, la maison parait beaucoup plus grande...et plus jolie. Mamy ôte même rideaux des fenêtres pour les laver...ce qu’elle accomplit dans la foulée pendant que les enfants s’occupent de la vaisselle. Dans le jardin, la grande bassine remplie d’assiettes, de verres et de couverts déborde de mousse, ce qui amuse énormément Lounis et Alexandre qui en profitent pour faire une grande bataille de mousse en se poursuivant sur la pelouse et en riant aux éclats.

      C’est à ce moment que Noah et Gabriel,tout juste réveillés après une longue sieste, arrivent pour participer eux aussi au nettoyage, au rangement....et à la bataille de mousse. Ewenn ne tarde pas à se joindre à eux:

    -        -   Je peux venir aussi ? j’ai envie de faire une petite pause. J ‘ai presque terminé mes devoirs ! Il ne me reste plus que ma leçon d’espagnol, je l’apprendrai avec maman à la maison.

    -          - Plus on est de fous, plus on rit ! plaisante Mamy...Allez ! au boulot, on remet tout en place.

    En  essayant de rentrer l’étagère, Lounis se prend les pieds dans une latte de bois du plancher. Il s’étale de tout son long au beau milieu de la cabane en poussant un grand cri...mamy lâche les rideaux qu’elle est en train d’étendre sur le fil à linge pour voir s’il ne s’est pas blessé. En fait, tout le monde se précipite à l’intérieur de la cabane :

    -          - Oh regardez ! s’exclame Lounis en se relevant...Il y a un grand trou sous le plancher ! C’est moi qui ai fait ça ?

    -          - Oh non ! je ne crois pas. La latte était mal fixée...ou plutôt...je pense que ce sont les trollissons qui l’ont détachée pour cacher le contenu de leurs grands sacs à l’intérieur du trou.

    -          - Mamy, mamy ! qu’est-ce qu’ il y a dans le trou ? C’est quoi le secret des trollissons ?

    Tous les regards se dirigent vers l’ouverture de la cachette...Ewenn attrape la lampe de poche accrochée derrière la porte et éclaire l’intérieur...

    -         Waouh !!! mais c’est quoi ça ?

    Mamy plonge la main à l’intérieur de la cachette…et en ressort deux gros livres reliés de cuir rouge et bleu ornés de belles lettres d’argent…

    Ensemble, Ewenn, Lounis et Alexandre déchiffrent lentement :

    -          - « Les belles histoires des Trollissons »

    Mamy ouvre l’un des livres et les enfants n’en croient pas leurs yeux : de merveilleuses illustrations ornent des textes écrits à la plume avec de l’encre rouge et or.

    -          - C’est beau ! mais c’est quoi cette écriture ?

    -          - Ça s’appelle de la calligraphie, c’est une écriture très ancienne…et très belle, et je crois que je serai encore capable de vous lire ces histoires si vous le souhaitez les enfants…mais pas aujourd’hui. On n’a pas terminé notre rangement.

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires