• Père Noël est enrhumé

    Coucou tout le monde,

    Le Père-Noël est vraiment très occupé en ce moment...les cadeaux à fabriquer...préparer son traineau...s'occuper de ses rennes etc etc...il n'a pas encore eu le temps de me donner la lettre qu'il destine à Ewenn...demain ou après-demain sans doute....

    Mais voilà qu'il s'enrhume !!! flute alors !

    Bisatousssssssssssssss

    Père Noël est enrhumé

    Le Père-Noël est enrhumé !

    -         - Ah ah atchoum! Atchoum!

    Depuis ce matin, le Père Noël n’arrête pas d’éternuer. Son nez a pris une jolie couleur rouge pourpre et doublé de volume. Les yeux larmoyants et un grand mouchoir de coton à la main, il annonce à la Mère Noël :

    -         Cette année, je ne peux pas sortir pour faire la distribution des jouets...je  suis trop enrhumé !! je reste dans mon lit ! Et, en disant ces mots, notre gros bonhomme en pyjama rayé rouge et blanc rabat sa couette jusqu’à ses yeux.

    -          - Ah non ! certainement pas ! gronde maman Noël en tirant vivement sur la couette. Lève-toi et prépare-toi...les enfants seront très malheureux  s’ils ne trouvent pas leurs cadeaux dans leurs souliers.

    -          - Ah atchoum ! Je vais leur envoyer un mail ou un sms et les prévenir que je passerai dès que je serai rétabli ! En janvier, ça ira mieux.

    -          - T’es sérieux là ? Mais tu délires complètement, mon pauvre homme. C’est hors de question ! Sors de ton lit, prend une bonne douche, une tisane chaude avec du miel et du thym, et monte sur ton traineau !

    Toujours charmante, maman Noël prépare également une potion de sa composition à base de plantes apaisantes et énergisante à son mari et lui conseille d’en prendre quelques gouttes s’il se  sent un peu stressé ou trop fatigué avec ce rhume qui ne passe pas !

    -         -  Cela va te détendre. Je te laisse le flacon, mais n’en prend pas trop, cela risquerait de t’énerver !

    Ce soir –là, le Père-Noël part donc comme d’habitude avec ses centaines de cadeaux sur son traineau. Heureusement, rennes et lutins connaissent le chemin par cœur. Arrivé chez Alexandre et Gabriel, il ouvre la porte avec son double de clés, entre sur la pointe des pieds et se dirige doucement jusqu’au sapin....mais, au moment même où il s’apprête à déposer les jouets dans les baskets des enfants, un énorme éternuement retentit dans la maison :

    -          - Ah ah atchoum !

    Réveillés dans leur sommeil, Alexandre et Gabriel descendent l’escalier en se tenant la main. Ils stoppent net au milieu de l’escalier

    -          - Oh ! le père-noël !

    -          - Chut ! ne dites à personne que vous m’avez vu...retournez  vous coucher !

    Évidemment, les enfants veulent rester avec lui, lui parler, voir les cadeaux, et tout et tout ...forcément ! Le père-noël est obligé d’utiliser sa poudre magique pour les endormir et va lui même les reconduire dans leur lit...il dépose les jouets, débouche le flacon que lui a donné  la Mère Noël et en avale quelques gouttes…c’est trop bon ! il en reprend un peu…pour être sûr d’aller mieux.

    Il continue sa tournée et arrive chez la gentille Jade qui a bien du mal à s’endormir cette nuit-là...Elle aimerait tellement le voir ...au moins une fois !

    Et voilà que notre Père-Noël arrive à grands fracas, ouvre la porte sans même s’assurer que tout le monde dort, se met à éternuer... et bien sûr il se trouve nez à nez avec Jade !

    -          - Chut ! lui dit-il, normalement tu ne devrais pas me voir...mais vois-tu, je suis si enrhumé que je me dépêche...j’ai hâte de retourner chez moi. Il se met à rire et dépose ses paquets, laissant Jade, les bras ballants devant le sapin. Lorsqu’il remonte sur son traineau, ses lutins ne se gênent pas pour dire ce qu’ils pensent de son attitude un peu…bizarre.

    -          - Il ne faut pas que les enfants te voient. Tu le sais pourtant, depuis le temps ! Tu n’as pas regardé par la fenêtre avant ? et puis, tu n’as pas été très gentil avec Jade !

    Le père-noël est un peu fâché, il n’aime pas trop les reproches, et puis, il sent la fatigue revenir, et ce maudit rhume qui l’embarrasse  terriblement ! Il attrape la fiole et avale encore deux ou trois gorgées de ce délicieux nectar.

    -          - Mais, qu’est-ce-que tu fais ?

    Pour toute réponse, le père-noël éclate d’un rire joyeux...

    -          - Ça y est ! ça va beaucoup mieux...j’ai une de ces pêche !!

    - Drôlement efficaces ces plantes de la mère noël ! allez en route les lutins !

    Et voilà notre gros bonhomme hilare, il n’arrête pas de se tordre de rire! Il continue ainsi sa tournée et n’arrête pas de faire des bêtises. Chez Lounis et Noah, il se cogne lourdement contre une table, puis contre la cheminée, et renverse le chocolat que les enfants lui avaient préparé près du sapin ; chez Ewenn, il se trompe dans les paquets, et dépose des poupées et un landau. Il arrive chez Justine et Lucile et saisit de gros paquets !

    -          - Elles vont être contentes...ce sont de gros cadeaux !

    Il n’a même pas pris le temps de regarder le nom sur l’étiquette, mais je crois qu’il s’agissait d’un grand train électrique destiné à un petit voisin... il continue ainsi toute la nuit. Heureusement que les lutins réparent ses sottises au fur et à mesure, sinon Matilde aurait eu un gros chien blanc dans ses souliers (un gros bouledogue qui n’aime pas les chats par-dessus le marché)

    Lorsque la tournée est enfin terminée, les pauvres lutins sont sur les genoux, les rennes n’arrêtent pas de se marrer, et la Mère Noël est très en colère :

    -          - Jamais plus je ne te confierai mes potions! un vrai gamin ! On ne prend pas n’importe quoi comme ça ! Tu as de la chance...ce n’est pas dangereux, mais je crois qu’à présent tu vas bien dormir avec tout ce que tu as avalé!!!

    Et effectivement, à peine installé sur son fauteuil, le Père Noël s’écroule littéralement et se met à ronfler bruyamment....Si vous tendez l’oreille, vous pourriez presque l’entendre.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :