• Mademoiselle Limace

    Bonjour tout le monde,

    L'automne tarderait-il à arriver véritablement ?? Il fait si beau!

    Dans le petit bois de Douceline, les animaux sont pourtant  prêts à affronter les rigueurs de l'hiver...Voici trois personnages  (pardon quatre) personnages dernièrement rencontrés dans ce joli site.

    Désolée pour le dessin, je n'ai toujours pas progressé !! j'attends toujours des illustrateurs!!

    Bizzzzzzzzzzzzzzàtous

    Mademoiselle Limace

    Mademoiselle Limace

         Madame Limace glisse lentement sur les feuilles humides du sous-bois. Elle est à la recherche d’une nouvelle résidence pour passer l’hiver. Rien ne presse, et elle sait qu’il va lui falloir un certain temps vu que sa vitesse de croisière ne dépasse pas les deux mètres à l’heure. Il mouillasse et elle frissonne de bonheur en voyant les gouttes de pluie s’égoutter des arbres.  Elle avance ainsi depuis deux bonnes heures lorsqu’elle rencontre enfin un magnifique champignon dont elle ferait bien son déjeuner et son abri. Elle en salive déjà...

    -          - Hum ! miam ! fait la limace en se dirigeant vers le gros bolet ventru.

    Non loin de là, pépère hérisson vadrouille. Il adore piétiner les feuilles sèches et le bois mort qui recouvrent le sol en cette jolie saison ...ça fait scratch, scratch, scratch sous ses pas, ce qui amuse la sensibilité de ses minuscules oreilles. Pépère hérisson s’arrête, perplexe. Le scratch, scratch, scratch l’interpelle et lui fait penser à un bruit du grignotage ! Aussitôt, une sensation légèrement désagréable chatouille son petit ventre rond et lui rappelle qu’il a très très faim. Il se met alors bien vite en quête de nourriture...et cling ! Miracle ! Il distingue mademoiselle limace dans son champ de vision !

    -          - Hum ! miam ! fait le hérisson en se rapprochant dangereusement de mademoiselle limace.

    De son côté, compère renard avance d’un pas feutré, si léger et avec une telle grâce que l’on entend à peine le crissement des feuilles. Il retourne dans son terrier pour retrouver sa petite famille. Un peu penaud, il se traine parce qu’il n’a rien trouvé à se mettre sous la dent. Ses renardeaux devront se contenter de petites baies en attendant une meilleure journée de chasse. Soudain, il repère pépère hérisson en admiration devant une grosse limace rouge...

    -           - Hum ! miam ! fait compère renard...C’est le moment de profiter de son inattention, pense-t-il, et il fonce droit sur le hérisson qui a juste le temps de se mettre en boule.

    -          _ Ouuuuf ! fait le hérisson

    -          - Flûte, fait le renard, qui plonge littéralement sur les piquants de notre petite «  pelote d’épingles ». Son long museau pointu est si douloureux qu’il s’enfuit en hurlant.

    Notre pépère hérisson a eu si peur et tremble tant qu’il en oublie de sortir de sa « bulle ». Mademoiselle limace en profite pour commencer son festin en enfonçant ses dents dans la chair tendre du champignon.

    -          - Qui vient croquer ainsi ma maison ? s’indigne une petite voix aigüe à l’intérieur du champignon. ça ne va pas la tête ?  Et aussitôt,  un étrange personnage sort du gros cèpe  par une minuscule porte. Coiffé d’un drôle de chapeau à clochette, il se plante devant mademoiselle limace, médusée,

    -          - Oh ! ma maison est déjà habitée ! T’es qui toi ?

    -          - Je suis luth, le lutin du petit bois...En automne, j’ai beaucoup de travail dans les forêts pour aider la fée Douceline à cause des  terribles sorcières qui y sévissent...mais entre donc, je vais te raconter quelques péripéties qui se sont déjà déroulées dans ce lieu magique.

    Pendant une nuit complète, tandis que mademoiselle limace continuait tranquillement son festin, Luth, le lutin, raconta des histoires extraordinaires...jusqu’à ce que le sommeil le gagne enfin.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :