• Les tongs oubliées

    Coucou les ti-loulous,

    Pour les touts-petits, une histoire qui se déroule sur une plage de Bretagne...Il faut être très matinal pour découvrir tout ce qui se passe sur le sable pendant que les enfants dorment.

    Bizatousssssssss

    Les tongs oubliées

    Les tongs oubliées

    A l’heure où le soleil, fatigué de sa journée, décide de se cacher derrière l’océan, les baigneurs rentrent chez eux, heureux d’ avoir profité de ses rayons généreux et de la fraicheur de l’eau. Plus personne à l’horizon. C’est dommage, parce que c’est un moment exceptionnel ! Celui ou le ciel s’enflamme pour se refléter dans une mer argentée, pailletée d’étoiles scintillantes d’une incroyable beauté. Le seul instant de la journée où le roulis des vagues se brisant sur les rochers remplace les rires et les cris joyeux des enfants, une musique reposante dans le calme et la fraîcheur enfin retrouvés...Bref, une heure magique que seuls les habitants des fonds marins peuvent apprécier.

        C’est cette heure-là que je choisis la plupart du temps pour venir me ressourcer tout en haut de la falaise, respirer l’air chargé du parfum iodé des algues, écouter le frôlement des vagues sur la grève, ou simplement regarder la plage désertée.

    Ce soir, une légère brise ébouriffe mes cheveux et m’effleure le visage tandis que mon regard fixe des tongs oubliées sur le sable, seul vestige de l’affluence de l’après-midi...Deux tongs qui semblent s’ennuyer, seules au beau milieu de la plage ! Mon regard ne les lâche pas « d’une semelle » lorsque soudain, je les vois se soulever et s’éloigner vers la mer...toutes seules !

    Non ! Pas toutes seules ! Dessous, deux petits crabes s’amusent :

    -          - Tu es sûr que les mouettes ne nous ont pas vus ? demande le premier

    -          - Mais oui, nous sommes bien cachés !

    -          - On l’a échappé belle ! Ouf !

    Elles flottent à présent à la surface de l’eau...toutes seules !

    Non ! Pas toutes seules ! Dessus, les deux jeunes mouettes surfent sur ces deux planches providentielles :

    -          - Waouh ! Géniales ces planches ! depuis le temps que je rêvais de faire un peu de sport ! s’exclame la première

    -          - Moi aussi ! répond sa copine qui, prise d’un  fou-rire incontrôlable, perd l’équilibre avant de plonger tête la première dans l’eau.

    Les deux tongs se retrouvent une nouvelle fois seules au milieu de l’océan…

    Non ! Pas toutes seules ! Deux crevettes viennent de les repérer et se découvrent un nouveau jeu : Boing...boing...boing....elles sautent de l’une à l’autre avec de petits rebonds légers…de plus en plus haut :

    -          - Super ces deux trampolines ! dit l’une

    -          - Oui, enfin un peu de liberté, loin des poissons....oh ! mais pas loin des mouettes...les voilà qui foncent sur nous ...sauve qui peut !

    Les deux crevettes sautent à l’eau juste à temps...au même instant, une vague, plus haute et plus longue que les autres, emporte avec elle les deux sandales qui reprennent leur place sur le sable...

    Toutes seules …

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Françoise Ravin
    Jeudi 18 Juillet à 13:20
    Super...cette histoire de tong ....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :