• Le sapin abandonné

    Coucou les ti-loulous,

    Que faire des sapins après Noël? que deviennent-ils? et si on imaginait une belle fin pour eux?

    en voici une...

    Le sapin abandonné

    Le sapin abandonné

        Comme il était heureux et fier le petit sapin ! Trônant au milieu du salon, tout le monde l’admirait ! Lorsqu’il était arrivé ici, tout frissonnant dans son bel habit vert, toute la famille s’était précipitée pour le décorer magnifiquement en l’entourant de guirlandes lumineuses, de boules multicolores, de pommes de pin dorées et de petits jouets. Pendant toute la période des fêtes de Noël, il avait alors vu passer beaucoup de monde ! D’abord, les enfants qui lui faisaient écouter chaque jour les chants qu’ils avaient appris à l’école, puis le Père-Noël qui était venu déposer des gros paquets enrubannés à ses pieds...Comme il était drôle ce gros bonhomme tout habillé de rouge avec une hotte sur le dos ! Le petit sapin aimait beaucoup son rire joyeux qui agitait sa grosse barbe blanche…et puis, il lui avait parlé tellement gentiment en le complimentant sur sa beauté, et en subtilisant doucement un chocolat qui pendait à l’une de ses branches :

    -        Ho ho ho ! Comme tu es beau toi ? s’était-il écrié, Tiens, une boule praliné ! hum ! miam ! merci petit sapin. Et il était reparti comme il était venu, en se hissant dans la cheminée.

    Mais voilà qu’aujourd’hui, il ne sait pas pourquoi, il est là, nu comme un ver et tout seul sur le trottoir, abandonné de tous ! Lorsque les passants le frôlent sans même le regarder, il verse des larmes d’épines qui se répandent sur le sol dans un triste ding, ding, ding, ding !!!

    Hier soir, on l’a carrément déshabillé sans lui demander son avis. Tout le monde a mis la main à la pâte pour le dépouiller de toutes ses jolies parures. Guirlandes scintillantes, boules en verre et babioles ont toutes repris leurs places dans des vulgaires boites en carton que Papa est allé monter au grenier. Ensuite, on l’a jeté là, dans la rue glacée, sans ménagement, sans même lui adresser le moindre coup d’œil.

    Quelle tristesse ! Perdu dans ses pensées nostalgiques, il ne voit pas cet homme étrange se rapprocher de lui et lui murmurer gentiment :

    -        Mais qu’est-ce-que tu fais là toi ? tu m’as l’air bien malheureux ! Je t’ai connu beaucoup plus fringant ! Tu mérites beaucoup mieux.

    Le Père-Noël en personne s’adressait une nouvelle fois à lui, mais cette fois, déguisé en « monsieur tout le monde »

    -        J’ai besoin de toi, tu veux bien m’accompagner ? lui demande-t-il avec un grand sourire

    Et, sans attendre la réponse du petit sapin qui était bien incapable de parler, il le prend sous son bras pour l’emmener dans un endroit bien curieux. Lui qui n’avait connu que  l'ombre de la forêt et la chaleur du salon de la grande maison, se retrouve planté au beau milieu d’un immense jardin complètement dépourvu d’arbres et recouvert d’un épais tapis d’un blanc étincelant.

    -        Ici, je pense que tu seras bien. Tu auras très vite la  visite de tous mes amis qui cherchent un refuge depuis le début de l’hiver. Ils t’attendent depuis longtemps.

    Depuis ce jour, le petit sapin  a repris des forces et s’est même remis à pousser. Il a beaucoup grandi, s’est étoffé et abrite à présent tous les oiseaux des environs. Ils y construisent leurs nids. Les  écureuils viennent y grignoter les délicieuses pommes de pin et le hibou y a creusé une niche pour faire le guet dès que la nuit tombe.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :