• Le mystère du noisetier - 4

    Bonjour tout le monde,

    Oups, où avais-je la tête hier, je me suis un peu trompée dans l'ordre de mes histoires...j'ai oublié la suite du "mystère du noisetier"

    la voilà...C'est vrai, ça...que vont faire les enfants avec leur baguette magique...Ils n'ont qu'un seul vœu à réaliser....Voyons, voyons....

    Le mystère du noisetier - 4

    Des  vœux  Improbables

    Le lendemain et les jours suivants, le village entier ne parlait plus que de la découverte des trois enfants. « L’écho des Musaraignes », le journal local s’était emparé de l’affaire pour informer régulièrement les villageois des événements qui suivirent inévitablement. TNM (Télévision Noyal le Moulin), la chaine régionale de télévision, avertissait elle aussi la population toutes les heures de tout ce qui se tramait dans la commune, films et interviews à l’appui.

    Monsieur Oups, en bon  maire du village, voulait être le premier à utiliser la « baguette magique » pour s’assurer qu’il n’y ait aucune « entourloupe » …Il était un peu sceptique quand même. Il ne fit pas attendre sa requête : 

    -         « barakanougakaramelora , que les caisses  de la commune soient alimentées sur le champ afin que les villageois ne manquent de rien !» déclama-t-il fièrement

    Aussitôt, toutes les caisses et cageots qui trainaient dans les greniers et caves des habitants se retrouvèrent au beau milieu du champ du père Firmin, remplies de pommes, pêches, abricots, poires, fraises, cerises, figues…mais aussi de salades diverses, choux, betteraves, poireaux, carottes et pommes de terre.

    Le mystère du noisetier - 4

    Surprise de constater que pas un sou ne rentrait donc dans la caisse, madame Houps fit un vœu qui ne concernait que sa petite personne. Elle voulait  « re-devenir jeune et jolie », c’était d’ailleurs la seule chose qui la préoccupait vraiment. Sitôt le vœu formulé, elle se dirigea vers le miroir du vestibule et remarqua qu’effectivement, elle était belle et que les rides ne lui barraient plus le front ! (normal ! une jolie coupe carrée avec une frange remplaçait son horrible chignon !). Elle demanda l’avis de ses amies présentes qui lui répondirent toutes qu’elle était magnifique, mais que cela ne changeait pas. Elle l’était déjà avant ! Elle avait juste changé de look avec un chemisier à fleurs et une jupe fluide blanche à la place de son éternel tailleur gris.

     Elles précisèrent même qu’elle avait eu beaucoup de chance de ne pas être revenue à l’âge de 5 ans …avec des couettes et des robes à frou-frou !

     En fait, c’est juste le regard qu’elle portait sur elle-même qui avait changé !

    -         « barakanougakaramelora ! Eh bien moi, j’aimerais bien arrêter le temps » enchaina à son tour Ewenn, leur fils unique… 

    A peine avait-il terminé sa phrase qu’un éclair fulgurant accompagné d’une déflagration assourdissante traversa le ciel, laissant, après son passage, un silence électrique.

    Dans la seconde qui suivit, toutes les horloges, réveil, montres, pendules, carillons et cloches stoppèrent net ! Les écrans d’ordinateurs et les portables n’affichèrent plus l’heure eux non plus !…ce qui eut pour conséquence d’exaucer simultanément le vœu de l’horloger qui ne désirait qu’une une seule chose : Avoir beaucoup de travail.

    Les uns après les autres, tous les habitants demandèrent des choses parfois raisonnables - gagner beaucoup d’argent, vivre dans une maison trois fois plus grande, partir en vacances à l’autre bout du monde - tantôt des trucs complètement insensés - avoir des enfants sages par exemple!... Et pourtant tous les vœux se réalisèrent !

    Certains, comme le père Mathurin ont réussi bizarrement à réaliser deux souhaits en même temps. En effet, Pierre Mathurin habitait dans un vieux corps de ferme très moche, tout pourri même. Parallèlement, il était à la recherche d’un emploi depuis des mois. Lorsqu’il reçut le rameau d’or, il hésitait encore entre deux rêves…. Il finit par choisir :

    -          « barakanougakaramelora ! Je veux désormais vivre dans un château »  C’est là qu’il vit le facteur arriver à son domicile en brandissant une grande enveloppe bleue. Il la décacheta en tremblant et la lut à haute voix devant sa famille réunie autour de lui. On lui proposait un poste de gardien dans le château de Noyal le Moulin, à deux pas du bourg. 

     

    Le mystère du noisetier - 4

    Puis, ce fut au tour des enfants de faire un vœu. Ils demandèrent parfois des choses raisonnables -  les dernières baskets Nike (facile, les parents avaient gagné beaucoup d’argent !), une tirelire remplie de pièces d’or, un bain de minuit dans une île paradisiaque, de bons résultats scolaires sans (trop) travailler  – tantôt des trucs complètement insensés – que leurs parents ne les gronde plus jamais et qu’ils les laissent jouer sur leur console vidéo tous les jours ! … Et  tous les vœux se réalisèrent !

    Les jours passèrent ainsi, entre grandes joies et éclats de rire (en voyant la tête d’Ewenn par exemple lorsqu’il avait complètement raté son vœu !)

    Sylvain, Angélique et Mathis s’amusaient comme des petits fous à voir les rêves de leurs camarades se réaliser. Ils étaient très fiers, heureux pour eux,  et parfois très surpris :

     Brice voulait voir des martiens. Une soucoupe volante s’est alors arrêtée pile devant sa maison …Du coup tout le monde les a vu les martiens, et tout le village a pu témoigner qu’ils existent vraiment.

        Manon avait trouvé un nouveau papa ! Enfin, c’était plutôt sa maman       qui avait enfin trouvé un amoureux.

    Lounis avait intégré l’équipe de France (junior) de football et tous les joueurs professionnels lui avaient offert un magnifique ballon avec leurs photos et dédicaces.

    Puis, ce fut la rentrée des classes. Il ne restait plus qu’un petit groupe d’enfants indécis qui attendait le moment propice pour faire un vœu…un vœu qui tienne la route …un vœu qui, lorsqu’il sera exaucé, laissera tous les autres verts de jalousie.

    Sylvain, Mathis et Angélique, eux, patientaient

    Il restait peu de temps avant la nouvelle pleine lune, aussi, certains élèves se décidèrent enfin. D’autres firent leur vœu dans la précipitation et furent déçus, d’autres enfin, comme Marilou le fit sur un coup de tête !!!! Et quel vœu ! Un vœu qui allait complètement modifier  le cours des événements !

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :