• L'étoile de neige

    Belle journée à toutes et à tous sarcastic ,

    L'hiver, la neige, le froid...ça fait rêver, non ??? et pourquoi pas "délirer" un peu!

    L'étoile de neige

    L’étoile de neige

    Après une journée froide mais largement ensoleillée, le ciel s’est brusquement assombri en fin d’après-midi, passant d’une jolie couleur bleu azur à une teinte plus argentée, puis carrément gris foncé.

    Les enfants viennent juste de rentrer pour prendre leur goûter et se réchauffer auprès de la cheminée lorsque  Mary, l’aînée, s’écrie :

    -          - Oh ! il neige !

    Trois petites têtes se tournent alors vers la fenêtre avec un large sourire en guise de satisfaction. Les trois loulous avalent rapidement leur crêpe au sucre et se plantent devant la baie vitrée pour regarder les flocons virevolter délicatement dans le ciel.

    -          - Comme c’est beau ! c’est tout blanc ! s’exclame Angèle...on peut aller jouer avec notre traineau ?

    -          - Demain matin, promet maman en observant du coin de l’œil Johann qui semble discuter avec des êtres invisibles derrière la vitre...Avec qui parles-tu mon lapin ?

    -         - Je ne suis pas un lapin ! …tu as vu ? il y a plein d’étoiles de neige !

    -          - Ce ne sont pas des « étoiles de neige » mais des flocons ! corrige Mary.

    -          - Non ! il a raison.

     Maman semble catégorique...elle s’approche des enfants:

    -          - Les deux existent, explique-t-elle.  On a même beaucoup de mal à les reconnaître. Ils sont pourtant très différents. Un flocon est constitué de particules de glace et  l’étoile de neige est un minuscule éclat de planète tombé du ciel. Elle  profite du temps froid pour se fondre avec la neige et descendre sur terre.

    Mary s’éloigne en haussant les épaules. Sûr ! Elle ne croit pas un mot de ce qu’elle vient d’entendre. Pourtant sa maman est bien renseignée.

    En effet, cette mini - planète renferme des centaines d’habitants microscopiques qui ressemblent trait pour trait à des humains...mais en plus petits. Ils viennent nous rendre visite pour découvrir les magnifiques paysages terrestres dont on leur a parlé, nos coutumes, nos traits de caractère, nos émotions ... Parfois, ils entrent en contact avec l’un d’entre nous (comme c’est le cas pour Johann en ce moment)...Un « neigien »  devient alors son ami et en échange de tout ce qu’il apprend sur terre, il lui confie des secrets ! Ces petits êtres étranges sont aussi dotés de merveilleux pouvoirs magiques, et lorsque les enfants qu’ils ont choisis leur  sont  très sympathiques, ils réalisent leurs rêves. Dès que leur mission est terminée, ils retournent dans le ciel en se hissant sur les ailes d’un oiseau...

    Tandis que ses deux sœurs écoutent leur maman raconter l’histoire des mystérieuses planètes, Johann sort dans le jardin... Derrière la fenêtre, ses nouveaux amis lui ont fait signe de s’approcher pour les accompagner dans une aventure extraordinaire....Dès qu’il arrive près deux, il se sent rapetisser, rapetisser, rapetisser jusqu’à devenir aussi petit qu’un microbe. Il est aussitôt aspiré dans le splendide palais de glace qui le fascinait tout à l’heure. A l’intérieur, c’est encore plus beau que ce qu’il imaginait. D’immenses ailes sculptées dans la glace renferment toute une population de gentils personnages qui lui souhaitent la bienvenue. Une activité incroyable les anime. Les uns observent chaque détail de l’extérieur  dans de drôles d’appareils sophistiqués, d’autres prennent des notes sur des ordinateurs comme les nôtres, d’autres encore construisent des maquettes ressemblant trait pour trait aux paysages rencontrés lors de leur voyage sur terre…. On l’installe sur un large fauteuil de cristal blanc transparent qui fait face à une large baie donnant sur son jardin. L’étoile de neige se pose alors sur la tête d’une petite mésange bleue. L’oiseau prend son envol pour lui faire visiter le monde comme il ne l’a jamais vu auparavant.

    Du haut d’un grand chêne, il fait face à un panorama blanc immaculé. Il aperçoit le ruisseau argenté dans lequel les arbres givrés se reflètent, son école et sa maison recouvertes d’un joli manteau de neige…l’oiseau s’éloigne un peu et son envol le rend fou de joie,  comme s’il avait lui-même des ailes pour planer au-dessus de la ville. Il pénètre ensuite dans un nuage gris débordant de flocons et de cristaux de différentes formes qui prennent leur envol en tournoyant dans les airs, aussi légers que des plumes. Dans son étoile de glace, il les suit en imitant leur danse aérienne… jusqu’au sol.

    Un peu étourdi par son voyage, il reprend sa place près de la fenêtre du salon entre ses deux sœurs qui contemplent encore la neige qui n’en finit pas de tomber.

     

    L'étoile de neige

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :