• L'automne...1- les chasseurs

    Bonjour tout le monde,

    L'histoire de Mimi le doudou est terminée...Voici à présent, pour ceux qui "lisent tout seuls" et les autres "l'automne dans le petit bois de Douceline", avec une fée, une vilaine sorcière, un lutin, des animaux très gentils etc...etc...

    Aujourd'hui, voici les chasseurs !!!

    Belle journée et surtout bonnes vacances à tous.

    L'automne...1- les chasseurs

     

    L’Automne dans le petit bois

     

    1-  Les chasseurs

     

         Sur les plus hautes branches d’un chêne centenaire et dans tous les recoins du petit bois de Douceline, mésanges, geais, bergeronnettes, pigeons et tourterelles semblent s’accorder pour faire un honneur magistral à l’automne qui vient de pointer le bout de son nez...

    Et bien non ! S’ils s’égosillent ainsi, c’est pour inviter tous les animaux de la forêt à se rassembler autour d’eux. Ils ont une terrible nouvelle à leur annoncer !  Dès qu’ils perçoivent leurs chants, sangliers, biches, renards, lapins, chouettes, hérissons, écureuils et blaireaux ne les font pas attendre et affluent de toutes parts. Ils s’installent dans une petite clairière au cœur même de la forêt pour écouter leur message.

    -          - Nous avons vu des chasseurs tout près de notre bois...Ils viennent de ressortir leurs équipements, leurs fusils et leurs gibecières et se dirigent vers notre refuge ...leurs chiens sont tout excités à l’idée de courir dans les allées de notre belle forêt et...

    -          - Des chasseurs !! Mais ce n’est pas possible ! s’exclame une maman biche en se rapprochant de son jeune faon de peur de le voir s’éloigner. Jamais ils ne s’aventurent dans ce petit bois magique ! Vous savez bien que nous sommes protégés par la fée Douceline !

    -          - Oh ! vous n’êtes pas au courant ? hulule une chouette en sortant la tête d’un tronc d’arbre, son ennemie, la sorcière du bois maudit rôde dans les parages depuis quelques jours...Elle s’est même installée dans une vieille masure non loin d’ici. C’est elle qui a invité les chasseurs pour se débarrasser de nous. Hier au soir, elle a enfermé notre gentille fée dans le donjon du château....

    L'automne...1- les chasseurs

    -          - Comment tu sais ça toi ? lance monsieur lapin qui commence à trembler tellement il a la trouille.

    -          - je l’ai vue tiens ! j’étais sur son épaule ! elle m’a prise pour Lili, sa « chouette personnelle »...et je sais même où elle a caché la clé du donjon, poursuit-elle en trainant sur chaque mot.

    -          - Où est cette fichue clé ! s’impatiente le lapin, il faut très vite aller délivrer Douceline.

    -          - Elle la glissé dans la poche du tablier qu’elle ne quitte jamais. Mais ne nous énervons pas et ne perdons pas notre temps à tergiverser….Vous entendez les chiens au loin ?

     Madame chouette, dont l’ouïe est particulièrement bien développée, n’attend pas une seconde de plus pour foncer vers la masure de la sorcière, suivie par une ribambelle de chauve-souris et par le plus agile des écureuils...sans se concerter, les animaux ont élaboré un plan infaillible.

    En un clin d’œil, notre chouette traverse la forêt dans un vol majestueux, passe par la fenêtre ouverte de la cabane de la sorcière et plonge dans sa poche pour en ressortir la clé.  Pendant ce temps, les chauves-souris s’entortillent dans ses cheveux pour faire diversion. Aussitôt, l’écureuil prend le relai avec la clé et saute de branche en branche à la vitesse de l’éclair pour rejoindre la tour du château. Il passe par une fente du mur pour atteindre le donjon et libérer Douceline.

    La jeune fée voit au loin les chasseurs se rapprocher de la clairière – ils ne sont plus qu’à quelques mètres, précédés par leurs chiens qui déjà, ont vu leurs proies à portée de crocs ! – Elle ne fait ni une ni deux et d’un coup de baguette magique transforme la forêt en un immense labyrinthe encerclant la clairière d’une barrière d’arbres infranchissable.

    Pendant des heures, et même des jours, les chasseurs et leurs chiens tourneront dans ce labyrinthe sans jamais apercevoir ne serait-ce que la queue d’un lièvre...évidemment, ils finissent par se lasser, et abandonner le petit bois....bredouilles !

    Les animaux enfin débarrassés des chasseurs et de leurs compagnons, reprennent enfin leur train de vie, protégés par leur gentille fée....

    Mais, n’oublions pas que la sorcière du bois maudit a élu domicile dans cette forêt ! Et l’automne réserve encore bien des surprises à tout ce petit monde !

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :