• L'arc en ciel...

    Belle journée à tous  sarcastic,

    Le soleil sourit derrière un gros nuage qui déverse des millions de larmes ! ça donne quoi ? Jean qui rit et Jean qui pleure ? Oui, bien sûr, mais aussi un magnifique arc en ciel !! alors que diriez-vous si ce dernier perdait ses couleurs ????

    C'est ce qui se passe dans cette histoire pour les tout-petits.

    L'arc en ciel...

     

    L’arc en ciel a perdu ses couleurs

     Le ciel est décidément trop triste aujourd’hui ! gris à faire peur ! couvert d’une épaisse couverture sombre, il reflète sa mauvaise humeur sur un paysage maussade. C’est si affligeant que tous les habitants de la ville sombrent dans la morosité.

     Monsieur le vent n’est pas content du tout ! Il décide de pousser les nuages pour laisser une petite place au soleil. Il souffle très fort pour les bousculer un peu...Ils résistent mais il ne se décourage pas et souffle plus fort, de plus en plus fort. Il réussit enfin, et les petits moutons noirs, réchauffés par les rayons du soleil, déversent leurs milliers de fines gouttelettes sur les maisons, les jardins, les rivières et les champs.

    Monsieur le vent est content ! il sait qu’un superbe arc en ciel  va faire son apparition dans le ciel, l’égayant de ses sept merveilleuses couleurs imbriquées les unes dans les autres...

    Mais ! Que se passe-t-il ? Seul, un vaste arc de cercle tout blanc et gris envahit l’espace.  L’arc en ciel a perdu ses couleurs ! C’ est monsieur Hiver qui a tout effacé, gommé, avalant toutes les teintes jusqu’à la dernière. Il les a remplacés par des cristaux de neige et de glace.

    L'arc en ciel...

    Monsieur le vent est furieux mais il a une idée. Il traverse patiemment les trois autres saisons.

    A l’automne, il s’amuse avec les feuilles des arbres, les agitant délicatement juste assez pour emporter avec lui de fines particules de leurs pigments rouges, oranges et jaunes.

    L'arc en ciel...

    En été, il effleure la surface de l’eau, se gorgeant du bleu des lacs, de l’indigo des mers chaudes et du violet des hauts fonds.

    L'arc en ciel...

    Au printemps, il s’ébroue dans les champs et les prairies pour gober le vert de l’herbe tendre. Il parcourt ensuite les forêts pour goûter aux jeunes pousses des arbres qui offrent une telle gamme de verts, du vert tendre, au vert pistache en passant par l’émeraude et l’anis. Il mélange ensuite tous ces tons pour créer le vert parfait.

    L'arc en ciel...

    Ainsi chargé de toutes ces particules de couleurs lumineuses, il s’arme du plus étonnant des pinceaux - son souffle -  pour recouvrir l’immense toile unie laissée par l’hiver des plus majestueuses nuances de violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge.

    Monsieur le vent est satisfait ! Et tous les habitants du village ont retrouvé le sourire.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :