• Gob et Aile Rouge

    Coucou les ti-loulous,

    Çà y est Gabriel! Ton poisson m'a inspiré et ton histoire est prête. La voilà ( A ce propos, les noms du poisson et de l'oiseau n'ont pas été choisis au hasard : Gob et Aile...)

    Je veux bien recevoir d'autres dessins pour écrire de nouvelles histoires ...Alors à vos crayons ! Le week-end approche ! ça vous laissera le temps...

    Bizatoussssssssss

    Gob et Aile Rouge

    Gob et Aile rouge

         Fier de son magnifique plumage rouge, le petit cardinal vole de branche en branche depuis le matin. Il vit sur l’Ile de la Réunion et  il n’en finit pas de découvrir de nouveaux paysages en se déplaçant d’un endroit à l’autre. Ses parents lui ont tellement raconté leurs propres voyages qu’il veut, lui aussi, s’aventurer sur les palmiers, les fougères arborescentes, les tamarins, les cryptomerias, les flamboyants ... et autres plantes endémiques. Il aperçoit bientôt les filaos dont il a tant entendu parler. Il parait qu’ils poussent sur les sols sablonneux près du littoral dans des sites à couper le souffle....

    Gob et Aile Rouge

    C’est justement là qu’il voulait aller : voir la mer et ses hautes vagues qui s’écrasent et se brisent lourdement sur la barrière de corail dans un flot d’écume mousseuse. Il se pose sur la cime de l’arbre et se laisse doucement bercer par le souffle léger de l’air.  Il observe un long moment cette agitation sauvage de la mer quand soudain, son regard se porte à l’avant de la barrière de corail. Sur cette petite plage, des baigneurs insouciants semblent suivre quelque chose (mais quoi ?) sous l’eau.  Curieux, il se décide à s’approcher du rivage, se pose délicatement sur un rocher suffisamment haut pour avoir une vue panoramique.

     Il est intrigué par deux jeunes enfants qui se font appeler Gabriel et Noah. Ils ont un masque sur le nez, et chassent en riant de drôles de  petits poissons à peine plus grands que lui, qui « volent » sous l’eau. Il en voit un magnifique s’enfuir près d’une roche.  Il l’interpelle :

    -          - Tu veux bien m’apprendre à voler sous l’eau moi aussi, joli poisson ?

    -          - Je ne vole pas, je nage, répond le poisson multicolore, moqueur...Et je ne m’appelle pas « joli poisson », mais Gob, parce que je gobe toute la nourriture qui passe devant moi.

    -          - Et moi, je me nomme  « Aile rouge » parce que ...

    -          - J’ai deviné, parce que tu es tout rouge !

    -          - Tu veux bien m’apprendre à nager ? demande Aile Rouge

    -          - D’accord, mais si tu m’apprends à voler ensuite.

    -          - Topé là, c’est d’accord ! On y va?

    -          - Pour commencer, il faut que tu plonges !

    Le petit cardinal plante son bec dans l’eau, mais le ressort aussitôt. Il fait un deuxième essai, se penche, se penche...et plouf ! Il tombe à l’eau. Cela amuse beaucoup Gob qui le voit ressortir tout penaud avec ses belles plumes toutes mouillées.

    -          - Je pense que le mieux, c’est que tu grimpes sur mon dos, lui dit-il...

    Aussitôt dit, aussitôt fait, Aile Rouge saute sur le dos de Gob qui ne tarde pas à s’éloigner à la vitesse de l’éclair.

    -          - Accroche-toi petit oiseau ! Nous allons surfer sur les vagues.

    Quel bonheur ! Pendant de longues minutes, les vacanciers n’avaient d’yeux que pour ce magnifique poisson aux couleurs chatoyantes, jouant et sautant dans l’écume, un cardinal sur le dos.

    -          - Allez, maintenant, à toi de m’apprendre à voler !

    -          - Pour commencer il faut que tu sortes de l’eau !

    Le joli poisson multicolore prend son élan et s’élance dans les airs. Mais plof ! Il retombe aussitôt dans l’océan ...il tente une nouvelle fois, mais rien à faire, il n’y parvient pas.

    -          - Je pense que le mieux, c’est que tu grimpes sur mon dos, toi aussi.

    Aussitôt dit, aussitôt fait, Gob saute sur le dos d’Aile Rouge qui ne tarde pas à s’envoler à la vitesse de l’éclair.

    -          - Accroche-toi petit poisson! Nous allons exécuter quelques voltiges aériennes et pirouettes dont tu me donneras des nouvelles !

    Quel plaisir ! Un peu étourdi par les figures acrobatiques d’Aile Rouge, notre petit poisson retourne quelques instants plus tard dans son élément, heureux par cette nouvelle expérience.

    Si un jour, vous allez vous baigner dans un lagon à la Réunion, peut-être y croiserez-vous les deux amis qui ne se sont plus quittés depuis ce jour...C’est d’ailleurs en les voyant s’amuser ainsi qu’une chanteuse a eu l’idée d’écrire cette mélodie :

    « Un petit oiseau, un petit poisson

    S’aimaient d’amour tendre

    D’un amour si tendre,

    Quand on est dans l’eau..... »

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :