• Etoile de Noël

    Bon dimanche à tout le monde,

    Noël n'est pas loin...les enfants ont déjà les yeux qui pétillent en regardant les vitrines et les catalogues de Noël

    Voilà pour eux un nouveau conte de Noël...et bientôt une nouvelle "lettre du Père-Noël " pour un enfant contenant un conte inédit

    *Demain ou après-demain suite de l'histoire "dans la peau d'une autre"

    Etoile de Noël

    L’étoile de Noël

       Ah !  La féérie des sapins de Noël ! Tous plus beaux les uns que les autres et décorés avec tant d’amour par les enfants et leurs parents. Je les vois briller de mille feux avec ces ampoules clignotantes, ces guirlandes dorées, ces boules multicolores et cette magnifique étoile scintillante perchée au sommet.

    Noël sans eux perdrait sûrement une grande partie de son charme, n’est-ce-pas ? Mais savez-vous qu’ils ont aussi un pouvoir magique ? Non ? Alors, laissez-moi vous conter cette histoire :

      Il y a de cela de nombreuses années, une petite fille et son frère vivaient avec leur papa bucheron dans une maisonnette cachée au fin fond de la forêt. Afin que ses enfants puissent manger à leur faim, le père travaillait très dur toute la journée à  abattre, élaguer ou tailler les arbres pendant que les enfants allaient à l’école à l’autre bout de la forêt. Pour s’y rendre, Camille et Bernie longeaient un long sentier fort sombre. L’hiver, il y faisait si noir que les deux enfants se serraient l’un contre l’autre, une petite lampe à la main, pour ne pas s’aventurer en dehors du chemin, mais aussi pour se réchauffer. Il faut bien avouer qu’ils avaient un peu peur …et souvent très froid malgré leur grosse doudoune toute douce.

       Le soir, quand ils rentraient dans la chaumière, leur papa  leur préparait un grand bol de chocolat chaud qu’ils avalaient avec grand plaisir. C’était,  pour cette petite famille un grand moment de tendresse, celui ou chacun racontait sa journée aux deux autres. Depuis que leur maman était partie pour un très long voyage dans les nuages (c’est ce que Papa avait dit !), les enfants avaient pris l’habitude de discuter à l’heure du goûter et chacun évoquait ses chagrins, ses peurs et les petits bonheurs de la journée. Leur vie se déroulait ainsi, paisible et sans réelle surprise…ils n’étaient pas très riches, mais ils se contentaient de ce que la vie leur offrait…

    Il leur manquait bien quelque chose cependant…mais ça, Camille et Bernie le gardaient enfoui au fond de leur cœur et n’en disaient jamais rien à leur papa qui faisait tellement d’efforts pour les rendre aussi heureux que possible.

         Un beau jour de décembre, alors qu’ils revenaient de l’école en chantant à tue-tête, ils aperçurent une biche qui traversait un bosquet dans le sous-bois.

    -        Oh ! un Bambi lança Bernie en s’aventurant dans la forêt  pour le voir de plus près.

    -        Reviens ! lui cria alors sa sœur ainée…tu vas te perdre dans cette broussaille… mais, malgré elle, elle le suivit.

    C’est alors que, sous leurs yeux ébahis, la biche laissa place à un nuage d’étoiles dans lequel apparut une …une…mais oui, c’est bien ça ! une fée extraordinaire, gracieuse, aérienne, presque transparente, enveloppée d’un voile vert pâle et coiffée d’une sorte d’étoile lumineuse….les enfants immobiles retinrent leur souffle jusqu’à ce que la fée s’adresse à eux d’une voix très douce :

    -        Vous êtes Camille et Bernie n’est-ce-pas ? eh bien moi, je suis la fée de la forêt et  je m’appelle Aurore. Je suis ici pour conseiller les bucherons et les aider à couper les plus beaux sapins de cette sapinière. Chacun trouvera sa place dans une habitation pour y apporter l’esprit de Noël.

    Tandis qu’elle parlait, sa voix douce et chaleureuse enveloppa la forêt d’un voile imaginaire et fit place à un merveilleux chant qui s’éleva dans les airs. Des milliers de notes de musique s’échappèrent ensuite des sapins pour composer la plus ravissante des mélodies. 

    -        Ces sapins sont magiques, poursuivit la fée en soufflant délicatement dans la paume de sa main pour les recouvrir d’une fine couche de minuscules flocons blancs.

    -        Oh ! il neige ! s’exclama Bernie

    -        Oui, rentrez vite chez vous. Votre papa vous attend pour décorer le sapin qu’il est venu couper cet après-midi. Lorsque vous y accrocherez guirlandes et miniatures, ajoutez-y cette étoile que vous placerez au sommet.

    Aurore leur tendit alors une étoile d’argent si brillante qu’elle éclairait mille fois plus que leur petite lampe de poche.  Elle ajouta seulement :

    -        Confiez-lui le vœu que vous gardez bien au chaud dans votre coeur et je vous promets de le réaliser très vite.

    Aurore disparut aussitôt et les enfants reprirent le chemin de leur chaumière. Camille tenait précieusement le délicat présent dans le creux de ses mains et tous deux lui soufflèrent le vœu qu’ils avaient si longtemps tenu secret.

    Lorsqu’ils arrivèrent chez eux, tout en dégustant leur chocolat, ils racontèrent leur aventure à leur papa et leur demandèrent s’il connaissait la fée de la forêt

    -        Bien sûr que oui ! répondit-il tranquillement en ajoutant qu’il ne fallait pas perdre de temps pour décorer le sapin et déposer leurs petits souliers au pied.

    Jamais un sapin ne parut plus beau que celui de Camille et Bernie cette année-là ...il semblait si heureux avec ses fils d’or et d’argent, ses pommes de pin peintes avec amour par les enfants et cette incroyable étoile scintillante qui coiffait sa tête !

        Le lendemain, les enfants découvrirent au pied du sapin un sachet de friandises et deux si beaux traineaux de bois que Papa Noël avait dû les confectionner lui-même....ils projetaient déjà une longue glissade sur la neige lorsque l’on frappa à la porte.

    Les enfants se précipitèrent pour ouvrir et reconnurent la fée de la forêt.

    -        Je vous présente Aurore, déclara leur papa, un large sourire éclairant son visage. Elle travaille dans la forêt avec moi depuis quelques mois, et comme elle est seule, je l’ai invitée à passer Noël avec nous. Vous êtes d’accord ?

    Pour toute réponse, les enfants se lancèrent un regard complice et leur bonheur résonna dans toute la maison....et même au-delà.

    Leur souhait était enfin exaucé ! leur papa souriait ! il était enfin  heureux !!

        Mon histoire est terminée...Rappelez-vous simplement que les objets que l’on choisit pour notre sapin de Noël ont un pouvoir magique

    Pensez-y quand vous le décorerez, n’oubliez pas d’y accrocher vos rêves. Tous vos rêves !

      

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :