• Drôles de bonshommes

    Belle journée à tous sarcastic,

    Le froid commence à s'installer véritablement...dans certains coins de France, les enfants en profitent pour jouer dans la neige et faire de beaux bonshommes de neige.

    Dessin de Ewenn

    Drôles de bonshommes

    Drôles de bonshommes !

      

    Il a neigé toute la nuit de samedi à dimanche, alors forcément, dès les premières lueurs du jour, les enfants se sont précipités dehors pour faire des batailles de boules de neige.

    Le spectacle est féérique. Tout le village a revêtu un beau manteau blanc. Les rues, les arbres, les maisons, les voitures…tout semble s’être endormi sous cette épaisse couverture blanche. Quand on marche, les pieds s’enfoncent avec un léger bruissement dans ce moelleux tapis immaculé. On n’avait pas vu ce spectacle depuis des années.

    Ewenn est fou de joie, et c’est avec un réel plaisir qu’il envoie de grosses boules blanches en direction de ses parents et de ses copains qui lui rendent la pareille avec le même bonheur. La bataille dégénère et tous les enfants  s’amusent à faire les « petits fous » en sautant, courant et se roulant dans la neige tendre et froide. Quel bonheur !

    -         Et si on fabriquait un bonhomme de neige ? lance soudain Ewenn à la petite troupe. Aussitôt dit, aussitôt fait. Tout ce petit monde se lance dans la réalisation d’énormes boules pour les empiler au centre du quartier.

    Deux énormes bonhommes voient alors le jour…Ewenn va chercher deux bonnets de laine pour couvrir leurs tête, Quentin deux longues écharpes rayées pour enrouler autour de leurs cous et Clémentine des morceaux de bois mort pour leur servir de bras.

    -         Comme ils sont beaux, s’exclament-ils ! mais il manque les bouches et les yeux...Ewenn a l’idée d’ajouter des gros boutons colorés qu’il aligne pour leur donner de jolis sourires et un regard très doux.

    Satisfaits de leurs réalisations, les enfants dansent et chantent autour de leurs créations.

    Toute la journée, ils vont et viennent pour jouer dans la neige, admirer leurs deux nouveaux amis, et même leur parler, avant de se rendre chez Ewenn dont la maman a préparé un délicieux chocolat chaud pour réchauffer tous ces petits artistes. Derrière la fenêtre, ils observent une dernière fois  les deux bonhommes avec fierté avant d’ôter moufles, écharpes et manteaux et de dévorer leur goûter avec appétit.

    Enfin seuls, les deux bonhommes se regardent et s’étirent en tremblant...Il commence à faire très froid et la nuit ne va pas tarder à tomber.

    -         On gèle ici ! dit l’un

    -         Tu as raison, ils sont bien gentils ces gamins, mais ce n’est pas ce bonnet et cette écharpe qui vont nous empêcher de mourir de froid. Ils auraient pu nous emmener avec eux, bien au chaud. J’aurai bien bu un bol de chocolat moi aussi.

    -         Je t’explique, on ne peut pas mourir de froid, c’est tout le contraire. J’ai un copain qui a voulu se réchauffer près d’une cheminée...eh bien, il a fondu !!

    -         T’es sérieux là ? Alors,  nous sommes vraiment condamnés à rester là, tous nus, secoués par le vent et le froid.

    -         Ben oui !

    -         Mais, j’y pense, si le soleil revient, nous allons fondre !

    -         Eh oui !

    -         Ça ne te gênes pas de savoir que les enfants ont tout fait pour nous donner la vie et que nous allons devenir une flaque d’eau dès que le beau temps décidera de faire son apparition.

    -         Non, bien sûr ! mais que faire ?

    -         J’ai ma petite idée !

    -         Dis toujours pour voir.

    -         Si nous partions ?

    -         Partir, mais où ?

    -         Au Pôle Nord ! il parait qu’il fait toujours froid là-bas

    -         Mais, c’est très très loin le Pôle Nord !

    -         Alors, il ne faut pas perdre de temps

    Et voilà nos deux bonshommes de neige qui prennent leurs jambes à leur cou et s’échappent pour rejoindre l’étendue gelée du Pôle Nord. Ils arrivent bientôt dans un village de glace parmi les Esquimaux et les ours blancs qui écarquillent les yeux en voyant arriver, grimpés sur un nuage blanc, ces deux drôles de personnages en neige.

    Lorsque les enfants sont enfin sortis de chez Ewenn pour retourner chez eux, les deux bonshommes avaient disparu…Ils n’ont jamais compris ce qui s’était passé ! d’autant plus que la neige retombait à gros flocons.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :