• Annie

    Belle journée à tous sarcastic,

    Chose promise, chose due ! Voilà ! 

    J'avais promis une petite histoire à Annie ! la voilà ! avec un arbre à bonbons, c'était sa demande !

    Il faut dire que Annie n'est pas une petite fille comme les autres ! elle est simplement un peu plus grande ! mais toujours une âme d'enfant ! le rêve de tous les adultes.

    Annie

    Annie 

    Mais où sont passés les enfants ?

    Depuis ce matin, à tour de rôle, les parents et grands-parents arrivent à l’accueil les uns après les autres, complètement essoufflés, et surtout terriblement inquiets, voire en pleine crise de panique. Ils ont fouillé le terrain de camping de fond en comble, les tentes, les caravanes, les camping-cars, les sanitaires et la bibliothèque...et rien ! plus un môme à l’horizon ! Les plus grands ne squattent plus le terrain de jeux pour une partie de ballon ou de pétanque, et plus un bambin sur les jeux de cordes et les toboggans !!

    Mais que se passe-t-il ?

    -         Vous êtes allés voir sur la plage ? leur demande Annie, avec toujours ce sourire rassurant qui ne la quitte jamais.

    -         Oui, bien sûr ! et dans le bourg de Piriac... au cas où TOUS, sans exception, auraient eu la même idée en même temps, c’est à dire, aller faire un tour de manège ou manger une glace au « Pôle Nord ».

    Annie reste perplexe. C’est quand même étrange que toute la marmaille disparaisse en même temps.

    -         Vous êtes sûrs qu’ils ne sont pas en train de vous faire une blague ? Ils se sont cachés à coup sûr !

    -         On a cherché partout !!

    Bienveillante, Annie conseille à tous de rentrer tranquillement dans les caravanes et d’attendre... elle va mener son enquête et va ramener tous les enfants avant ce soir... C’est promis !

    Toujours optimiste, gaie comme un pinson et surtout très proche des enfants, Annie n’est pas du genre à se laisser déstabiliser...il y a une solution, et elle va la trouver.

    Elle commence par consulter le tableau des entrées dans le camping depuis hier matin ... au cas où !. Uniquement des campeurs qu’elle connait depuis des années ! ...

    -         Tiens, tiens, mais il y a bien cette dame qui est arrivée toute seule hier... et presque sans bagages !! Madame Tarline. C’est vrai que Je l’ai trouvée bizarre avec sa longue robe noire et son drôle de chapeau pointu, noir aussi ...mais si on se méfiait de tous les gens bizarres ! ... Voyons, voyons, elle a absolument tenu à s’installer au C9 bis, cet emplacement isolé...je vais aller voir, mine de rien.

    Au C9 bis, Annie découvre une yourte. Oui oui, une yourte ! et gigantesque de surcroit ! et tout ça pour une seule personne sans bagages ! Elle est fermée, mais de délicieuses effluves de chocolat chaud, de miel, de cannelle et de confiture de fraise s’en échappent, lui chatouillant agréablement les narines...de plus en plus surprenante cette histoire !

    Annie contourne la yourte et – son instinct ne l’a pas trompé – l’entrée du petit bois est juste derrière. Le petit bois ! un endroit quelque peu abandonné depuis que la famille Picotin a rencontré un « dahu » qui rôdait par là...Annie s’ y aventure quand même, et découvre, posé contre un arbre, le vélo de Lounis, et plus loin, celui d’Estéban. Elle avance doucement, traverse un buisson d’épines noires, s’érafle un peu les jambes, mais continue lentement sa progression parmi les sapins, les chênes, les bouleaux et....

    -         Oh ! mais qu’est-ce...mais c’est...mais oui ....UN ARBRE A BONBONS !!

     Annie reste scotchée : devant ses yeux, un gigantesque arbre rempli de nougats, sucettes, guimauves, sucres d’orge, fraises tagada, réglisses, berlingots, calissons et caramels au beurre salé de Guérande, s’offre à elle...à portée de mains...Elle avance le bras pour cueillir un marshmallow, puis se ravise. Elle vient de s’apercevoir que l’arbre se divise en trois grosses branches distinctes et qu’au centre du tronc, un énorme trou est creusé à la manière d’un puits.

    Annie a tout compris ! c’est encore un tour de Tartalapraline !! madame Tarline, c’est elle !(Tar- talapra-line) voilà, c’est ça !!  elle a pris le début et la fin de son nom ! heureusement, Annie connait son histoire ! Elle sait qu’elle est revenue de Madagascar et qu’elle attendait le moment propice pour recommencer à attirer les enfants avec ses friandises...pour les « manger » !! quelle horreur ! *

    -         Je vois, les enfants ont dû passer par là. Tartalapraline leur a indiqué la direction de l’arbre à bonbons. ils ont voulu cueillir les sucreries ... et...mais oui, c’est ça ! ils ont été aspirés dans le trou ! mais comment les ressortir !

    Elle ne voit qu’une solution, appeler les pompiers et les gendarmes, leur expliquer la situation, et attendre leur arrivée.

    Les pompiers ne tardent pas. Ils plongent dans la cavité à l’aide de grosses cordes et ressortent...avec les enfants complètement affolés. Ils étaient emprisonnés au fond de cet immense abîme qui communique par un sous-terrain avec la yourte de la sorcière !

    Pendant ce temps, les gendarmes n’ont pas tardé à appréhender Tartalapraline qui est désormais sous les verrous pour un bon bout de temps....temps pendant lequel Annie s’en donne à cœur joie, accompagnée de tous les loupiots, pour faire la meilleure récolte de tous les temps.

    A titre indicatif : l’arbre à bonbons vient de refleurir !!!!

    * Tartalapraline : histoire éditée le 13 juin

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Martine
    Dimanche 30 Juillet à 08:46
    Oh, Annie nous a débarrassé de Tartalapraline. Les mamies peuvent faire leur sieste tranquille !
      • Dimanche 30 Juillet à 10:22

        N'est-ce-pas ? j'ai pensé à toi Martine !!

    2
    Annie
    Dimanche 30 Juillet à 12:42

    C'est malin Luce....

    J'ai pris dix kilos et j'ai plein de caries ! La prochaine fois, je réfléchirai avant de ....

     

      • Dimanche 30 Juillet à 15:31

        La prochaine fois, je t'aiderai à faire la cueillette...Bizzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :