• Coucou tout le monde sarcastic,

    Encore une belle journée qui s'annonce...Il fait beau et les p'tits oiseaux s'en donnent à cœur joie...Comme c'est agréable !!

    Le chant des oiseaux

    Le chant des oiseaux

        Il fait très beau aujourd’hui. Assise dans l’herbe, le dos contre un arbre, Maïlis écoute sans bouger le gazouillis des oiseaux qui s’interpellent d’un arbre à l’autre.

    Dans cette immobilité et sous la douce pression du soleil, ses paupières se ferment lentement et elle se laisse bercer par le souffle léger de la brise. Attentive aux différents chants qui lui parviennent jusqu’aux oreilles, elle pourrait presque comprendre et se joindre aux conversations des pinsons, pigeons et merles qui l’entourent...Pour un peu, elle leur répondrait. C’est drôle ! Les yeux clos, elle a l’impression de suivre chacun de leurs mouvements...

    Ça y est, la voilà qui décolle et s’envole ! Légère, aérienne, elle s’éloigne dans les airs et rejoint un coucou qui vient de trouver un nid bien douillet pour s’y installer. Pas besoin de travailler, d’autres l’ont fait à sa place. Il est si content qu’il n’arrête pas de dire « coucou, coucou, coucou» à qui veut l’entendre. Peut-être est-ce le chant d’une petite mésange bleue en colère qu’elle perçoit au même instant...Furieuse de voir ce squatteur dans sa « maison », elle disparait rapidement dans le noisetier, vive comme un jeune écureuil, à la recherche d’un nouvel emplacement pour s’installer.

     A présent, c’est une tourterelle qui roucoule...elle propose son aide à la petite mésange pour transporter les fines brindilles trop lourdes et toutes deux s’activent pour construire un nouveau logis pour ses petits.

    Plus loin, Maïlis sourit en découvrant un pic vert au plumage vert et à la tête rouge qui cogne rageusement contre un arbre : toc toc toc...toc toc toc !!! sans doute espère-t-il trouver des insectes sous l’écorce pour se nourrir.

    Le croassement d’un groupe de Corneilles tire la fillette de sa rêverie. Elles viennent d’apercevoir Finaud, le gros chat blanc, qui s’étire et sort tranquillement de la maison. Il a faim ! Elles s’agitent et alertent bruyamment tous les oiseaux qui s’enfuient à tire d’ailes, délaissant graines et insectes :

    -         Vite ! cachez-vous ! semblent-elles leur ordonner.

    Un silence, pesant, fait place à tous les pépiements, babillages, sifflements et gazouillis qui emplissaient l’atmosphère. Seul, les foulées d’un joggeur dans l’allée brisent cette quiétude. Elles sont immédiatement suivies par un petit piaf qui, du haut d’un grand chêne semble se moquer de lui en chantant:

    «  Plus vite, plus vite, plus vite !!! » En souriant, Maïlis ouvre paisiblement les yeux, juste au moment où une petite coccinelle se pose doucement sur sa main.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Buenos dias a todos...

    Oups ! je suis encore dans les nuages de Salamanca !!!

    Après une super semaine de vacances, me voilà prête à raconter de nouvelles histoires...Bientôt un nouveau conte...

    En attendant, voici une petite énigme venue tout droit d'Espagne...et plus particulièrement de la Cathédrale de Salamanque !!

    Qui peut trouver le cosmonaute et  les trois animaux cachés dans ces deux photos ?...et les nommer ?

    Salamanca

    Salamanca

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou tout le monde cool ,

    Chouette ! c'est les vacances ! pour moi aussi...Je m'absente quelques jours, mais je vous laisse mon "armoire à histoires " grande ouverte...N'hésitez pas à venir y piocher des histoires pour vos enfants, petits-enfants ou pour vous.

    Et si vous le souhaitez, dites-moi quelle est votre histoire préférée ...juste pour savoir (je suis curieuse!) si c'est la même que moi...Je vous dirai après

    En attendant, voici le tout premier conte des Trollissons (histoire trouvée dans l'un des deux gros livres cachés dans la cabane des enfants)

    Bizzzz à tous

    La sorcière de la Chapelle

    La sorcière de la Chapelle 

     

    -          - Salut ! je suis le Trollisson « Mempapeur » et je vais vous raconter l’histoire de mes ancêtres.

    « C’est une histoire terrrriiiible qui s’est déroulée il y a très très longtemps, dans un temps lointain où les châteaux étaient encore habités par des rois, des reines et des princesses magnifiques.

    Comme vous le savez, près de chaque château, les pigeons et oiseaux de passage trouvaient refuge dans un immense pigeonnier qui leur était réservé. Les pigeons-voyageurs qui y logeaient permettaient aux belles princesses d’envoyer des messages à leur prince charmant et aux princes charmants d’envoyer de longues lettres à leurs bien-aimées. Souvent, ils se donnaient rendez-vous dans une adorable petite chaumière située au fond du parc, à l’abri de tous les regards indiscrets....puis, les temps ont changé, les princes charmants ont cessé d’exister et ces maisonnettes ont été désertées. C’est à ce moment précis que se déroule l’histoire de mes ancêtres.

    La sorcière de la Chapelle

      Voyant cette bâtisse abandonnée, la sorcière de la Chapelle, jalouse de la beauté de la princesse Eva, décida de s’y installer pour mieux l’espionner. Elle l’observait lorsqu’elle se promenait sur les bords de l’Erdre, elle enrageait lorsqu’elle pagayait dans son canoé et devenait verte de colère lorsqu’elle montait à cheval. Qu’est-ce-qu’ elle était belle !! Beaucoup trop jolie à son goût ! Elle enviait sa beauté, sa grâce et la vie agréable qu’elle menait. Et puis, toujours aimable et souriante, elle s’attirait toutes les sympathies, ce qui ne manquait pas d’énerver la sorcière Malelunée ! Elle décida donc de fabriquer une potion magique pour la rendre laide ou pire encore une poudre magique pour la transformer en statue...

    C’est précisément dans cette période,  lors d’un hiver extrêmement rigoureux et glacial que la compagnie des Trollissons à laquelle appartenait mes arrières-arrières-arrières grands-parents eurent la bonne idée (ou plutôt la mauvaise idée) de squatter ce joli cabanon sur les bords de l’Erdre. La porte était ouverte, alors bien sûr, ils entrèrent sans se poser de question...Ils ont eu tort, parce que Malelunée, qui venait de sortir avec sa poudre magique dans l’espoir d’apercevoir la princesse Eva, les a vus entrer.

    La sorcière de la Chapelle

    -          - Tiens tiens tiens ! des trollissons ! dans MA maison !...eh bien, ils ne perdent rien pour attendre ces brigands!

    Une idée horrible lui a traversé l’esprit et elle est allée vite fait se cacher dans le tronc d’un énorme chêne non loin de là...Elle a attendu jusqu’au petit matin que les Trollissons sortent de la maisonnette avec leurs gros sacs sur le dos....elle a attendu, attendu...patiemment ! Elle savait qu’ils viendraient au pied de cet arbre pour regarder le soleil se lever et chanter pour fêter cette nouvelle journée...c’était leur habitude !

    Et c’est exactement ce qui se passa. Ils firent une grande ronde au pied du grand chêne et leurs voix s’élevèrent et se mêlèrent dans une étrange mélodie qui réveilla tous les oiseaux. Malelunée attendait avec tellement d’impatience ce moment qu’elle se précipita pour lancer sa poudre magique dans leur direction, les transformant instantanément en statues de bois. Mais, dans son élan, quelques fines particules de sa préparation se sont répandues autour d’elle, l’emprisonnant elle aussi dans le chêne...  

    La sorcière de la Chapelle

     

    Oui, oui, c’est ça...elle ne peut plus sortir, mais elle est toujours là ! Et si jamais un passant s’attarde au pied du gros chêne, elle est encore capable de le transformer en statue de bois.

    La sorcière de la Chapelle

    Si je peux aujourd’hui vous conter cette histoire, c’est tout simplement grâce à mes arrières-arrières-arrières grands-parents qui étaient restés dans la cabane pour faire un peu de rangement. Ils ont été épargnés et ont assisté, impuissants à la scène. Ils  n’ont malheureusement rien pu faire pour délivrer leurs amis, mais ils se sont empressés de prévenir la princesse Eva afin qu’elle n’approche plus jamais de cet endroit maléfique, et que plus personne ne succombe au maléfice de cette horrible sorcière. Quand elle a su ce que lui préparait Malelunée, Eva est allée rejoindre son beau prince qui vivait loin de là, en Espagne.

    Les statues sont toujours là, au même endroit pour avertir les passants de la présence de la sorcière...Celle-ci attend désespérément dans le creux de son chêne qu’un Trollisson passe par là, le matin très tôt à l’heure où la rivière se couvre de reflets argentés.

     

    La sorcière de la Chapelle

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Je l'ai promis aux enfants il y a quelque temps...et bien demain, ils pourront "lire" ou "écouter"  le tout  premier conte des Trollissons...Vous savez, l'un des contes que j'ai eu le (très) grand plaisir de lire dans l'un des deux gros livres cachés dans la cabane des enfants (voir 31  mars et 5 avril)

    Avant de vous raconter cette première histoire, quelques points sont à rappeler:

    1 - les contes des Trollissons sont des histoires véridiques que les Trollissons ont réellement vécues !! ils les consignent dans les gros livres qu'ils cachent dans les cabanes qu'ils ont squattées pendant l'hiver

    2 - Ils les écrivent justement dans les cabanes qu'ils squattent pendant l'hiver lorsqu'ils se réunissent

    3- j'ai eu la chance de trouver deux de leurs gros livres qu'ils avaient "oubliés" dans la cabane des enfants!!!

    4- le conte que je vous raconterai demain a pour cadre un endroit que j'aime beaucoup, tout près d'ici...

    Voici un indice

    Annonce

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et à tous sarcastic,

    Et bonnes vacances à tous les enfants de notre "zone"

    Chouette! ils vont pouvoir se reposer, aller se promener...lire des histoires....A ce propos, promis, avant de partir moi aussi en vacances, je publierai le premier conte des Trollissons  dans ce blog...quel jour ??? je ne sais pas encore

    En attendant, voici une nouvelle énigme.:

    A quel personnage de livre pour enfant vous fait penser ce .....fruit ???

    Qui sera le premier à trouver?

    Cekoidonk n°14

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique