• Bonsoir tout le monde,

    histoires étranges...celle -ci ne tient pas vraiment du "paranormal" mais quand même...parfois on se demande pourquoi certains "événements" sont répétitifs ! peut-être y attache-t-on une importance qu'ils n'ont pas...tout simplement

    destin ?

    On n’échappe pas à son « destin » !

           Fatalité, hasard, chance ou malchance, providence ....quel que soit le mot que l’on attribue au « destin », il est parfois difficile de lui échapper !

    C’est assez mystérieux, étrange, mais parfois certains événements, petits et grands, s’amusent  à nous compliquer la vie ou la rendre plus simple...selon l’humeur de « je ne sais quoi » !

    Voici un petit exemple que je trouve assez amusant parce que « répétitif » et pas bien « méchant »...mais il prouve bien que « quoiqu’on fasse », on ne peut pas se soustraire à ce qui doit nous « arriver » :

    Une chose est sûre, j’ai la phobie des guêpes...Dès que j’en vois une, je me transforme en statue ou je m’enfuis en courant...je ne suis jamais rassurée lorsque l’on est à table à l’extérieur et qu’elles volent au-dessus d’un melon...bref ! je les guette, les surveille et me tiens à distance.

    Pourtant, il y a quelques années, tandis que nous roulions sur une route en Corse, fenêtre ouverte, je ne sais pas par quel miracle, l’une d’entre elle s’est glissée dans l’habitacle pour me piquer « sauvagement » à l’épaule....je n’en avais pas encore vu une de la saison...

    C’est un peu comme l’histoire de la Chauve-souris de Jean-Marie Bigard... Il y en avait une, elle est passée par la fenêtre en pleine route ...juste pour me piquer !!

    L’histoire se poursuit l’an dernier...Durant tout l’été, j’ai réussi à

     échapper à ces vilaines bêtes...jusqu’au jour où, en allant faire une petite brasse dans la mer, l’une d’entre elles a également voulu prendre un bain en même temps que moi (jamais je n’avais encore vu de guêpes au-dessus de l’eau !) juste pour s’agripper à mon bras et planter son dard dans le gras...pire, elle ne voulait plus repartir ! il a fallu la pousser !!! (Encore l’histoire de la Chauve-souris !)

    Allez, cette année, après un mois de juillet très chaud...en plein air ! On s’est récemment fait cette drôle de réflexion : «  c’est bizarre, cette année, on n’a vu aucune guêpe !!! » ...effectivement, mais à vrai dire, elles ne m’ont pas réellement manqué !!

    De retour à la maison, quelques courses s’imposent...j’en profite pour aller « prendre le frais » à Distri-Center qui poursuit ses soldes estivales...En essayant une paire de chaussures, j’entends un drôle de bzzz bzzz...Derrière moi, .et aussitôt une forte douleur sur mon bras...la bourrique ! Pas de guêpe cette année, mais une dans un magasin...et bien sûr ! Elle est pour moi ! Je ne l’ai pas gênée le moins du monde, elle est venue directement

    ...juste pour me piquer et rester encore une fois sur mon bras...collée ! Bizarre non ?...encore la Chauve-souris ! une chance sur 1000 (ou plus) que l’une des rares guêpes du quartier entre dans ce magasin...une autre chance sur 1000 ( ou plus) qu’elle vienne justement là où je suis ...et une autre chance sur 1000 (ou plus) qu’elle décide de me piquer alors que je ne lui ai rien fait !!  Bref, le plus drôle reste encore la réaction de la vendeuse, qui, constatant mon agitation me regarde un peu étonnée. Je lui dis :

    -          - je viens de me faire piquer par une guêpe !

    -          - Une guêpe ???? Ah bon !

    Et elle retourne tranquillement vaquer à ses occupations...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Coucou tout le monde !

    Après Alexandre et son Doudou-Carotte, Gabriel et son Doudou-Sorcière, voilà Noah et son Doudou-Fanfan !

    Drôles de phénomènes ces doudous !

    Doudou Fanfan

    Doudou Fanfan

      Doudou-éléphant est encore plein de trous ! Quel maladroit ! tantôt il se blesse avec un couteau en coupant sa viande...et hop ! un trou sur la patte... tantôt il ne regarde pas devant lui lorsqu’une voiture arrive à toute vitesse...et hop ! une oreille écrasée !  Quelle tête en l’air ce doudou !

    -          - Mamy ! tu veux bien le réparer ? il est déchiré là...et là... et encore là ! Et puis là,  il y a un gros trou.

    Et voilà Mamy qui s’empare de son fil, de son aiguille et d’une bonne dose de patience pour faire de jolis points de suture à Doudou Fanfan. Heureusement, il n’est pas trop douillet et l’opération se passe plutôt bien, sans trop de pleurs et de gémissements. Quand il se réveille, Doudou est tout content et repart à l’aventure avec Noah qui l’attrape par le bout de la trompe. Il ne le lâche pas une seconde...sauf quand il aperçoit un copain et qu’il décide subitement de jouer avec lui, en laissant tomber doudou sur le sol.

    C’est ce moment-là que Doudou Fanfan attend depuis le début de la journée, ce moment si précieux où lui aussi peut enfin vivre sa vie tout seul...Il en profite pour aller gambader joyeusement et découvrir le monde.

    Avec ses petits yeux malicieux, son large sourire, ses grandes oreilles un peu décollées et sa courte trompe en tire-bouchon, il devient « vivant »  quand son petit maître l’abandonne et il parcourt le monde... Pendant les vacances, il plonge dans la mer et va à la des  rencontre des petits crabes et des crevettes qui deviennent vite ses amis. Il est très coquin et se cache aussi très souvent pour faire croire qu’il s’est égaré...mais ça, c’est juste pour embêter Noah qui le cherche partout ...et il refait surface dans un endroit aussi insolite que le bac à sable ou le coffre à jouets.

    Hier,  par exemple, il était caché derrière un arbre et observait son petit ami pendant qu’il s’exerçait à l’accrobranche dans les filets, les tyroliennes et sur les gros rondins de bois hyper glissants. En le voyant s’amuser comme un petit fou, doudou Fanfan a voulu essayer lui aussi et s’est mis à grimper sur l’arbre sans prendre la moindre précaution...et hop ! il est tombé par terre à plat ventre sur le sol...

    C’est là qu’il s’est fait sa dernière déchirure, plus grande que toutes les autres...pauvre Mamy !....la voilà encore avec son fil et son aiguille pour une opération très délicate !

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou tout le monde,

    et re-bon anniversaire Gabriel!

    Nouvelle histoire rien que pour toi (à lire demain Soaz!!!)

    La sorcière a disparu

    La sorcière a disparu

     

    -           - Elle a disparu ! elle a disparu !!

    -           - Qui a disparu Gabriel ?

    -           - La sorcière ! elle n’est plus sur mon dessin. Elle est partie.

    -           - Elle est peut-être partie se promener sur la plage, tout simplement.

    -           - Non, il faut la retrouver…et l’enfermer dans sa maison, sinon, elle va jeter des sorts aux enfants.

    -           - Ok d’accord, je vais la chercher…Tu viens avec moi ?

    -           - Oh oui, je n’ai pas peur d’elle moi ! je sais me défendre.

    La sorcière a disparu

    Et voilà Gabriel et Mamy en route pour retrouver Grain’de Malice, la sorcière qui s’est enfuie du dessin pour faire peur aux chérubins sur la plage. Ils commencent par longer le chemin côtier mais ne rencontrent presque personne…Soudain, derrière une bouée de genêts en fleurs, Gabriel aperçoit une vieille femme, vêtue d’une longue robe noire qui marche lentement, le dos courbé :

    -          - Çà y est, je la vois…Regarde !

    -          - Mais non ! c’est madame Dupinsec ! la pauvre ! si elle savait que tu la prends pour une sorcière, elle ne serait pas contente !!

    Une heure plus tard, Mamy et son petit-fils sont toujours « bredouilles »…Ils entrent dans un magasin pour acheter des jumelles. Du coup, c’est mamy qui s’exclame :

    -          - Oh, la voilà !

    La sorcière a disparu

    -          - Mais non, c’est un Père-Noël !

    -          - Je sais, je rigole ! mais là, parmi les peluches, ce n’est pas elle ?

     

    -          - Mais non, c’est un monstre ça, pas une sorcière !!en plus il est bleu…Grain’de Malice elle, est verte !

    La sorcière a disparu

    En sortant du « petit bazar », Gabriel regarde à travers les jumelles, c’est trop rigolo ! Il peut voir très très loin…tout près !

    -          - Je vois des vaches dans le champ là-bas … je vois même des arbres sur l’Ile en face…je vois le terrain de camping comme si on y était…et je vois…oh, mais oui, c’est elle, là ! sur le transat ! Regarde Mamy !

    -          - Tu es sûr !

    -          - Oui, c’est elle, son chapeau noir sur son horrible tête toute verte, son pantalon violet et son balai…c’est bien elle !

    La sorcière a disparu

    Sans faire de bruit, Mamy et Gabriel s’approchent de la sorcière, l’attrapent…et hop ! Ils la renferment à nouveau dans la maison…mais cette fois, ils n’oublient pas de fermer la porte à double tour !

    La sorcière a disparu

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou,

    Bon anniversaire Gabriel...et tant que j'y suis, Bon anniversaire Yannou!

    La voilà la sorcière...elle arrive ....attention!

    La maison de la sorcière

     

    La maison de la sorcière

         Vous l’avez vue cette maison de pierres entièrement recouverte de lierre, tout en haut de la falaise balayée par l’océan ? Elle est bien étrange vous ne trouvez pas ? isolée entre deux grands  pins parasols et des broussailles, avec ses volets mauves toujours clos, elle  fait un peu peur non ? Certains disent qu’elle est abandonnée, mais moi, je sais bien que ce n’est pas vrai ! Elle est habitée par grain’ de malice, la terrible sorcière. La preuve ! regardez cette énorme toile d’araignée en guise de porte d’entrée, et cette minuscule lucarne sur le toit ! c’est par là qu’elle scrute l’horizon et la plage pour voir si un enfant est seul !

    Cachée derrière un rideau tout poussiéreux et tout poisseux, elle sait que les bambins ont l’habitude de s’éloigner de leurs parents dès que ceux-ci plongent le nez dans leur livre ou décident de se rafraichir un peu dans la mer...C’est à ce moment-là qu’elle descend vite fait dans sa cave, longe un long tunnel et se planque dans la petite grotte que vous pouvez apercevoir, là, sur la plage de galets...Elle attend patiemment avec son seau rempli de méduses qu’un  chérubin s’approche, lui balance son animal préféré sur les jambes pour le paralyser et le kidnappe...la suite est bien trop horrible pour que je vous la raconte...

    La maison de la sorcière

    Si ? vous voulez savoir ? vous l’aurez voulu !

    Quand elle attrape un môme, elle lui fait passer un sale quart d’heure...elle joue avec lui comme s’il s’agissait d’une poupée. Elle lui coupe les cheveux au bol, lui déchire ses vêtements, le plonge dans l’eau froide, lui pique son doudou...et j’en passe...

    L’autre jour, Gabriel longeait la côte...il avait échappé à la surveillance de tata Nono qui venait de voir des dauphins jouer dans l’eau et qui prenait des photos....c’était en fait un piège de la sorcière qui avait envoyé ses marsouins domestiques faire un tour au large pour capter l’attention des adultes.

    En tout cas, Gabriel est allé lui même à la rencontre de Grain’de Malice en entrant dans la grotte. Il faut dire qu’il est très curieux et qu’il voulait voir ce que contenait cette immense cavité creusée dans les rochers.

    Et hop ! la sorcière l’attrape

    Et hop ! Gabriel lui tire la langue

    -          - Tu n’as pas peur de moi, petit mioche

    -          - Je ne suis pas un mioche ! et en plus tu pues des fesses !

    -          - Quoi ? jamais personne ne m’as parlé comme ça ! tu ne perds rien pour attendre espèce de petit asticot !

    -          - Attendre quoi ? que tu me lâches espèce de vieille mégère !! Il faut dire que Gabriel n’a pas sa langue dans sa poche !

    -          - Qu’est-ce-que tu racontes, sale gosse !

    -          - Je ne suis pas sale comme toi ! en plus, tu me craches dessus quand tu parles, vilaine méduse !

    Grain’de Malice arrache doudou-hérisson des mains de Gabriel...ça l’énerve forcément

    -          - Rend-moi mon doudou, tu vas l’abimer avec tes doigts tout crochus et tes grosses verrues dégoûtantes ! En disant ces mots, Gabriel fait un croche-pattes à la sorcière qui s’affale de tout son long sur le sable.

    -          - Petit morveux ! je vais t’apprendre moi à....

    Elle n’avait pas terminé sa phrase que Gabriel s’empare d’un pan de sa robe noire pour se moucher le nez

    -         - Tu vas voir de quel bois je me chauffe, je....

    -         -  Même pas cap de me rattraper, lance Gabriel en se dégageant et en  courant vers la mer...Il faut dire que Gabriel court hyper vite, c’est même un champion en la matière.

    La sorcière le poursuit jusque dans l’eau, mais comme elle ne sait pas nager...eh bien elle se noie tout simplement !

    Bien fait pour elle !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou !

    Demain est un grand jour pour un petit garçon que je connais bien....Attention ! sorcière en vue ! Rien que pour lui...une drôle d'histoire.

    Quelques indices : une maison étrange.... une grotte ...un petit enfant hyper intelligent et très futé !

    Le reste...demain

    Bizzzzzzz à tous

    un autre indice:

    Attention ! sorcière en vue!

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique