• Belle journée à toutes et tous sarcastic,

    L'autre jour, j'ai donné une explication un peu farfelue de l'origine de la galette des rois...je m'étais renseignée sur Internet, mais il faut être très prudent...Mieux vaut prendre conseil auprès de personnes "avisées"...Voici donc une nouvelle version, sans doute plus plausible

    Une fève dans la galette

    Une « fève » dans la galette

    -         Chaque année, des milliers de galettes sont dégustées en France, et même ailleurs. Chaque année, des milliers de personnes découvrent avec plaisir la fève qui se cache à l’intérieur. Normal, c’est une coutume ! Mais qui connait la raison pour laquelle nous avons pris cette drôle d’habitude ?...En fait, on s’en moque un peu...C’est tellement amusant de manger une délicieuse part de gâteau et d’être le seul à trouver le petit personnage en porcelaine que le boulanger à enfoui dans la frangipane, qu’on ne se pose même plus la question...

    -         Et pourtant, il y a une explication très simple que j’ai entendu raconter par Zozotte pattes de mouches. Vous vous souvenez d’elle ? Oui, bien sûr ! Elle est partie, mais je n’ai pas oublié tous  les moments que j’ai passés avec elle lorsque je la trouvais dans la cuisine en train de boulotter mes biscottes. Cette petite souris me manque beaucoup ; non parce qu’elle apportait des petits cadeaux aux enfants en échange de leurs dents, mais parce qu’elle savait mieux que personne me conter des aventures incroyables qu’elle avait vécues.

    -         Cette nuit-là, tandis qu’elle s’empiffrait d’un gâteau aux amandes que j’avais pourtant bien caché dans mon placard, elle s’était confiée à moi et m’avait dit pourquoi on avait pris l’habitude de cacher des petits sujets dans les galettes.

    -           - Il y a une fève dans ton gâteau ?

    -            -   Non ! pourquoi ?

    -         - Parce que je ne veux pas me casser les dents tiens ! A propos, tu sais pourquoi, on glisse toujours une petite surprise dans les galettes ?

    -          - Non ! dis-moi

    -          - Eh bien, ça remonte à mon arrière-arrière-arrière-grand-mère. Tu sais que nous sommes un peu comme le père-noël, personne ne doit nous voir !

    -          - Oui, et alors ? 

    -          - Eh bien, un jour, mon arrière-arrière-arrière-grand-mère est sortie de sa cachette en plein jour pour visiter la maison. Elle se promenait, tranquille, dans la salle à manger, dans les chambres...et même dans la cuisine. C’est là qu’elle s’est retrouvée nez à nez avec un énorme matou. Il s’est planté juste devant elle et a commencé à poser sa grosse patte sur elle...sûr, il voulait jouer…

    -          - Où la croquer, ai-je ajouté en riant.

    -          - Chut ! laisse-moi continuer…ce n’est pas drôle, elle a eu très peur ! tu penses ! Elle a voulu s’enfuir, mais le gros chat la retenait prisonnière dans ses griffes. Elle, tout ce qu’elle pensait, c’est que personne ne devait l’apercevoir…alors, elle a fait ni une ni deux, elle a utilisé ses pouvoirs magiques pour se transformer…Il ne restait plus sur le sol qu’une petite figurine de porcelaine blanche avec laquelle le chat s’est mis à jouer.

    -          - Et ton ancêtre a attendu que le chat s’en aille pour reprendre sa forme normale

    -          - Pas du tout ! écoute la suite. A ce moment, la maîtresse de maison est entrée dans la cuisine…elle a pris de la farine, du beurre, du sucre, des œufs, et s’est mise à préparer une belle galette dorée pour ses enfants. Dès qu’elle s’est retournée pour allumer son four, mon arrière-arrière-arrière-grand-mère en a profité pour se cacher à l’intérieur du gâteau pour s’échapper.

    -          - Elle a dû avoir très chaud !!

    -           - Non, puisqu’elle s’était transformée…mais le chat, pas dupe, est restée près du four. Il attendait patiemment que la galette en sorte pour récupérer son « joujou »…Seulement, il n’en a pas eu le temps. Dès que les enfants sont revenus de l’école, leur maman a partagé la galette, et c’est le petit Sylvain qui, en croquant goulument dans le gâteau est tombé sur la petite souris blanche. Sa petite dent qui bougeait depuis déjà plusieurs jours et qui le gênait terriblement est enfin tombée …il était si heureux que depuis ce jour, on glisse toujours un petit objet de céramique ou de plastique à l’intérieur des gâteaux au mois de janvier…en souvenir.

    -          - Et ton arrière- arrière- arrière- grand-mère ?

    -          - Elle a attendu la nuit pour redevenir elle-même, elle a glissé un petit cadeau sous l’oreiller de Sylvain et elle est partie.

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic ,

    Jimmy nous propose aujourd'hui un très beau texte poétique que je joins dans ce blog.

    Vous le retrouverez très prochainement sur son site:

    (http://www.axior.fr)

    lettre au poète

    Lettre au poète voyageur

     

    Aujourd'hui je te propose de faire un merveilleux voyage.

    Pour commencer, prends place au pied de ton âme. Concentre toi bien, ouvre grand les yeux: tu dois apercevoir des milliers de tiroirs .

    Ouvre celui qui se trouve tout en haut : il y a un pinceau dedans, prends-le.

    A présent ferme les yeux.

    Laisse défiler tes rêves, jusqu'à ce qu'apparaisse une palette de couleurs. Trempes-y le pinceau et va badigeonner la lune tout de bleu.

    Ou de vermeil.

    Ou de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, comme ça te plaît.

    Tandis que le soleil, de ses rayons les plus magiques fait sécher ton ouvrage, dirige toi vers Saturne. Choisis le plus bel anneau, orne le de pierres précieuses de toutes sortes et va le placer autour de l'astre la nuit à présent joliment décoré.

    N'oublie pas de remettre le pinceau à sa place et referme le tiroir.

    Maintenant reviens sur la Terre et regarde autour de toi : tous les enfants du monde peuvent lever les yeux au ciel et rêver à leur tour...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic

    Tradition oblige, c'est la période de la galette des rois que l'on déguste un peu partout!

    Ah bon ???

    la galette des reines

    La galette des reines

     

         Emilie tourne et retourne la fève dans ses mains...C’est la première fois qu’elle a la chance de trouver cette drôle de figurine dans une part de gâteau. Chance est d’ailleurs un bien grand mot puisqu’elle vient de se casser une dent en croquant son morceau de galette juste dessus. Une dent de devant en plus ! Elle va être défigurée pendant un bon moment, c’est sûr ! C’est déjà arrivé à Matthieu la semaine dernière et il n’est vraiment pas beau depuis que sa dent est tombée...Quand il parle, on ne voit que le trou, et quand il rit, c’est encore pire. Pourtant, il semblait plutôt content parce que la petite souris lui a apporté une pièce de deux euros sous son oreiller...mais quand même, il est trop moche !

      Pour en revenir à la fève, elle représente un héros de Star Wars plutôt  tristounet avec ses grandes oreilles vertes et sa cape. C’est écrit « Maitre Yoda » dessous. Il n’a pas l’air très sympa ce petit personnage. Les autres enfants autour d’Emilie disent qu’elle a de la chance de l’avoir trouvée cette fève !  Ah bon???? Elle ne sait pas trop, elle n’a jamais vu « Star Wars » et pour le moment, elle se sent surtout terriblement ridicule avec cette horrible couronne de papier doré dont on l’a affublée !

    Elle jette un coup d’œil autour d’elle et elle voit bien que tout le monde la regarde. Tous ces yeux posés sur sa tête, la rendent vraiment très mal à l’aise...Elle continue de tripatouiller sa fève entre ses doigts, un peu gênée.

    -         Maintenant, quand on a la fève on doit choisir un roi! lui dit l’institutrice en souriant... A qui vas-tu offrir la deuxième couronne ?

    Un roi, pourquoi un roi ? se demande Emilie...Les garçons de la classe sont tous « Nunuches », et ils n’arrêtent pas de l’embêter pendant la récréation. Elle préfère choisir sa meilleure copine comme deuxième reine. Songeuse, elle se voit dans l’un des magnifiques châteaux qu’elle a visités avec ses parents sur les bords de Loire. Elle l’imagine  avec deux reines ou deux rois plutôt qu’un roi et une reine...pourquoi pas ?  Et puis, elle ne comprend décidément par pourquoi on appelle cette frangipane et cette brioche des galettes des rois ! Toute la classe a participé à la réalisation de ces délicieux gâteaux...garçons et filles...alors  pourquoi ne les appellerait-on pas  « la galette des reines ». Lorsqu’elle pose la question, la maîtresse répond, un peu embarrassée, il faut bien l’avouer, que cette tradition a une origine très lointaine et que chaque année, on mange une galette à l'occasion d’une fête chrétienne, l'Épiphanie, qui célèbre la visite des rois mages à l'enfant Jésus.

    -         On raconte aussi que cette tradition viendrait de l’histoire des romains qui désignaient un esclave comme « roi d’un jour ». Ils utilisaient la fève d’un gâteau pour tirer au sort celui qui aurait la chance d’exaucer tous ses désirs pendant la journée.

    Pas très convaincue par les explications de son institutrice et sur l’insistance de ses petits camarades pour qu’elle choisisse enfin son roi, Emilie pose enfin la couronne argentée sur la tête de Naïma.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et à tous  yes,

    Si Alexandre est un futur "grand écrivain", son frère de 4 ans le suit de très près. Lui aussi adore les histoires, et surtout en raconter.

    Voici donc le dernier petit conte de notre jeune Gabriel qui commence aussi à écrire (c'est lui-même qui a signé son texte!!!)

    Le chateau de la princesse

    le château de la princesse et le roi.

    Il y a une princesse qui vivait dans un château.
    Il y a un roi qui voulait danser avec la princesse dans le château.
    Après la princesse était toute seule dans le château, il faisait noir, et il y avait un fantôme dans le château et la princesse avait peur.
    Il y avait un vampire et la princesse et le roi était aussi dans le château. Et le château explose.
    Deux sorcières ont réparé le château et le roi et la princesse sont vivants.
    Aussi le château est jusqu'au nuage.
    Aussi une sorcière creusait avec deux autres sorcières. Elles creusaient pour trouver le trésor.
    Mais c'est la princesse et le roi qui ont trouvé le trésor, et la princesse joue avec.
    Il y a deux trésors, le premier c'est le traineau et les rennes du père noël et le deuxième c'est une étoile filante.

    GABRIEL

    (c'est Gabriel qui a tapé son prénom sur l'ordi :) )

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic,

    Notre jeune écrivain Alexandre (6 ans) a fabriqué tout seul un petit livre de 16 pages (sa maman l'a juste agrafé!) avec une très jolie histoire. Il a accepté de nous le confier.

    Comme dans les albums pour enfants, il a pris soin d'écrire le texte sur les pages de gauche qu'il a enrichi d'un joli dessin sur les pages de droite. Super !!!

    Père Noël a un problème

    Le Père-Noël a un problème

     

    Il était une fois un petit garçon  Père Noël a un problème

    qui était toujours impatient.

     

     

     

     

     

     

     

    Donc il inventa Noël,Père Noël a un problème

    mais le petit garçon était le Père-Noël.   

    Mais le Père-Noël, un soir, avait un problème.

     

     

     

     

    Eh eh eh, le Père-Noël

    avait un problème :Père Noël a un problème

    c’était le matin,                                       

    alors le Père-Noël décida

    d’inventer un renne....

    Tin Tin Tin ...                                                
     

    Et voilà le travail est fini !

     

     

     

     

    Le Père Noël                      Père Noël a un problème  
     

    retrouve un renne. 

     

     

     

     

    Le Père Noël                          Père Noël a un problème

    retrouve deux cerfs.

     

     

     

    Le Père Noël                                    Père Noël a un problème             

    retrouve trois cerfs.

     

     

     

    Et puis le Père Noël

    avait retrouvé les rennes.   

    Il est passéPère Noël a un problème

    dans toutes les maisons.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique