• Coucou !

    Eh oui, dernier week-end avant la rentrée... J'espère que les vacances ont été excellentes pour tous, petits et grands, et que vous avez tous profité de ce beau soleil...

    Je n'ai pas encore revu Zozotte, mais j'ai rencontré Petit Ours !

    Quel cirque !

    Quel cirque !

        Sous le grand chapiteau bariolé, tout le monde s’exclame. Les enfants rient de bon cœur et applaudissent Petit ours qui pédale comme un malade sur son beau vélo rouge,  tout autour de la piste. On l’acclame quand il s’élance sur le tremplin de bois pour faire une pirouette dans les airs avant de retomber sur un tapis de mousse…. Mais Petit ours s’en moque complètement.

    Bien sûr qu’il sait faire du vélo comme tout le monde…il a fait ça toute sa vie ! Il a commencé par la trottinette et à même déjà roulé sur une moto avec son grand frère…très souvent, on lui demande de tenir en équilibre sur un énorme ballon bleu…et il ne tombe presque jamais !

    Ça lui est égal tous ces applaudissements et ces « hourra » ! Il n’aime pas cela parce que ça lui fait mal aux oreilles…Il préfère le calme. Pire, ce qu’il déteste par-dessus tout, c’est quand tout le monde rigole parce qu’il est déguisé en fille, affublé d’une jupette en madras et d’une collerette blanche ridicule autour du cou !

    Tout le monde s’amuse…sauf lui ! …et puis, il en a marre de tout ça !

    L’autre jour, un enfant, un jeune blondinet, est venu le voir à la fin de la représentation. Il avait compris sa tristesse et lui a raconté comment vivaient les ours en montagne :

    -          - C’est parce que tu n’étais pas sage que tu es enfermé ici  et qu’on te demande de toutes ces acrobaties ?

    -          - Mais non ! je suis né ici !

    -          - A l’école, la maitresse m’a dit que les ours vivent dans les montagnes, pas dans les cirques !

    -          - C’est comment la  montagne ?

    -          - Si tu savais comme c’est joli !...des paysages magnifiques avec des arbres, des rivières, des chalets...et l’hiver, tous les sommets sont couverts de neige.

    -          - Et comment vivent mes frères là-haut ?

    -          - L’hiver, ils dorment dans les grottes pendant que tu es ici à faire tes numéros,  et au printemps, ils s'amusent et parcourent les sentiers dans les forêts. Ils mangent des plantes, des fruits  et se promènent souvent le long des cours d’eau pour chasser les saumons....Ils sont très très heureux.

    Du coup, Petit ours ne pense plus qu’à rejoindre les autres ours dans les forêts de pins tout en haut des sommets. Il veut se reposer l’hiver et surtout…être libre…enfin !

    Et il a sa petite idée....

    Le clown blanc est près de lui. Lui aussi est malheureux sous son masque trop blanc et son nez trop rouge. Petit Ours l’entend souvent pleurer dans sa caravane depuis que la jolie petite écuyère est partie.

     Il lui sourit sous son masque et lui fait un clin d’œil...c’est le signal ! Il sait ce que Petit Ours veut faire et il est tout à fait d’accord avec lui.

    Petit ours fait un dernier tour de piste, puis fonce droit vers la sortie suivi par le clown... tous deux s’enfuient à toute allure... Sur le vélo, ils sont prêts à faire des  kilomètres  pour rejoindre la montagne.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou,

    Rien d'original aujourd'hui puisqu'il s'agit d'une histoire véridique ...à quelques détails près!

    Bizzzzzzzzzzzzz à tous

    Triplebond, la sauterelle

    Triplebond la sauterelle

     

         Pour fêter l’anniversaire de Lounis, toute la famille s’est réunie sous la tonnelle du jardin. Le soleil pointe ses rayons pour égayer la journée, et tout le monde papote en dégustant le délicieux repas préparé par maman.

    Évidemment, personne n’a vu la grande sauterelle verte s’approcher d’eux. Elle vient d’entendre papi et mamie parler du jardin, et cette discussion l’intéresse au plus haut point. Ils viennent même d’annoncer que les pommes de terre n’allaient pas tarder à recevoir la visite des doryphores...ils en ont trouvé un en désherbant le jardin l’autre jour pendant que papa et maman étaient au travail...et ça, c’est catastrophique ! Qui ne sait pas que ces horribles bêtes sont les envahisseurs les plus redoutés de tous les jardiniers ?

    -          - Tiens, tiens, tiens !  très intéressant ça ! se dit Triplebond la sauterelle, en sautant discrètement sur la table des enfants.

     Ça tombe bien, justement les quatre loulous viennent de quitter les lieux pour jouer avec des pistolets à eau. Elle se cache alors sous une serviette en papier pour écouter la suite de la conversation.

    -          - Il va falloir que tu vaporises ton produit magique...tu sais celui qui débarrasse ces bestioles en deux temps trois mouvements! déclare mamie en regardant en direction des plates-bandes.

    -          - C’est hors de question enchérit Papa, le roi des « écolos »...Ce n’est pas la peine de faire un bout de jardin pour le polluer avec ces pesticides !! ce sont des substances chimiques extrêmement nocives.

    -          - Il ne faut pas exagérer ! il existe des insecticides très naturels, insiste Papi

    -          - Il faut laisser la nature faire son œuvre, s’énerve Papa...

    -          - Eeeh ouiiiiiii ! s’amuse Triplebond dans sa cachette... la nature, c’est moi...et mes copines... il est grand temps que j’aille les prévenir....Génial ! on va se régaler !! j’adore ça moi, les larves de doryphores !

    Elle est si heureuse en apprenant cette nouvelle qu’elle soulève la serviette pour sortir…. sans se méfier, puis elle saute sur un verre...Tout le monde tourne  la tête vers elle.

    Triplebond, la sauterelle

    -          - Oh ! une sauterelle ! quelle est belle ! les enfants venez voir !

    Tonton se précipite et l’enferme en retournant un deuxième verre sur le premier. Triplebond tremble de toutes ses antennes...Si on s’approchait un peu plus près des verres, on pourrait deviner deux petites larmes sortir de ses yeux...eh oui, elle a peur !!!

    -          - On peut la garder ? demande Noah !

    -          - Oh non ! il faut lui rendre sa liberté...C’est elle qui va libérer le jardin des vilains insectes...c’est ça la nature !!

    -          - Ouf !!! je l’ai échappé belle ! chante Triplebond en s’éloignant en s’envolant directement sur l'arbuste le plus proche.

    Triplebond, la sauterelle

    On la cherche partout, mais du coup, elle se confond tellement avec le feuillage que l’on a bien du mal à la découvrir...Triplebond en profite pour prendre son envol à nouveau à la recherche de ses amies avec qui elle se régalera dans le jardin.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou ...

    Et belle journée à toutes et à tous...Et pour toi Jade, un grand merci pour cette histoire "vraie" que je me fais un plaisir de publier sur ce blog!

    Trop sympa

    Le hérisson mangeur de chips

    Le hérisson mangeur de chips

    Un soir, alors qu'Emma regardait un film,  sa maman entendit un bruit. Elle alla voir dans le jardin et... Vous n'allez pas le croire.

    Un hérisson !!! Elle appela Emma et lui dit de venir.             


    -Emma regarde, il est magnifique.
    -Oh oui je l'adore! répondit Emma 
    -Comment vas- tu l'appeler ? demanda maman

    -Boubouh, il s’appellera Boubouh. dit Emma très  contente d'avoir un hérisson. Le lendemain soir, Emma alla voir si Boubouh  était là. Et comme par magie, il était revenu. Elle appela ses parents et leur dit :
    - Regardez, il est encore là à coté de la cheminée. son papa fit une remarque
    - Regardez hier encore il y avait des chips par terre. Emma lui répondit
    - Je suis sûre que c'est Boubouh qui les a mangées.
    - Possible. dit papa. On va faire un test et on saura demain. Alors ils mirent des chips par terre et le lendemain matin, ils allèrent voir si elles étaient toujours là. Et non, il n'y avait plus de chips. Maintenant c'est
    sûr, c'est Boubouh qui les mange. Le soir même, ils mirent de la salade et des tomates. Le lendemain la salade et les tomates étaient toujours là. Emma dit :
    - Alors, ce petit coquin n'aime pas les légumes. le papa lui répondit
    - Pourtant on a regardé sur Internet. Il est écrit que les hérissons mangent des  légumes et pas des chips. 
    Quelques semaines plus tard Emma a un projet. Elle  voudrait  avoir un petit élevage de hérissons avec Boubouh....

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Bonsoir tout le monde

    Une fois n'est pas coutume...petite histoire sans paroles

    Pris sur le vif aujourd'hui même :

    Y-a-t-il quelque chose qui vous choque sur cette photo ?

    Civilité ???

    Non? 

    petit indice : le tram-train est bondé....

    2ème indice : Des gens voyagent debout !! (et pas uniquement des jeunes !!)

    3è indice (si besoin !) : Définition de "Civilité" prise sur internet:Politesse vis-à-vis des autres, respect de la courtoisie et des règles de bienséance en public.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Coucou

    Après avoir écouté "leur" histoire, les enfants ont dessiné Coraline...De bien beaux dessins...               

    Gabriel:

    Coraline ...Coraline ...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique