• Belle journée à toutes et tous sarcastic,

    Il y a longtemps que je n'ai pas reçu d'histoires ....les enfants (et les grands) n'ont-ils plus d'inspiration?

    Voici donc une nouvelle image....A quoi vous fait-elle penser?? (regardez bien tous les détails!)

    Cela peut être une histoire ....ou juste une petite phrase !!!

    Lorsque j'ai pris cette photo, j'ai personnellement pensé à quelque chose qui m'a fait beaucoup rire (mais on peut imaginer n'importe quoi!!!)

    Demain, "le Père Noël est enrhumé"

    Des pas dans la neige

    Partager via Gmail Yahoo!

    6 commentaires
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic,

    Coucou Gabriel ! Voici enfin ton histoire avec tes héros favoris!

    J'ai réussi à les subtiliser au Père-Noël quelques temps...Il est un peu fâché contre moi, mais tant pis, je crois que cela valait le coup!

    Bizzzzz à tous les enfants et ceux qui restent très jeunes !!

    dessin de Ewenn

    Gabriel

    Où sont les jouets

     

    -         Saperlipopette !!

    Le cri résonne sur toute la banquise.

    Les lutins étaient pourtant très fiers d’eux. Ils venaient de terminer le chargement de tous les jouets à l’intérieur du traineau. Ils se sont juste absentés cinq minutes pour prévenir le Père-Noël que tout était bien installé, rangé, prêt pour le grand voyage...Lorsqu’il est arrivé, magnifique dans son beau costume rouge, il n’a pu que constater les dégâts…Que s’est-il donc passé ?

    Il est très énervé ! Très en colère, et son cri laisse Poupi, Pilou et Poulou, les trois lutins qui l’accompagnent, de glace... ils sont figés, tout tremblants, près des rennes qui ne comprennent rien. Les trois quarts des jouets ont disparus !

    -         Saperlipopette ! mais il ne reste que les boites vides ! où sont-ils? Ils ne se sont tout de même pas volatilisés?

    -         Ils ont dû s’échapper ! affirment en chœur les trois lutins.

    -         Je le vois bien ! je ne suis pas aveugle ! Eh bien, ne restez pas là, les bras ballants ! qu’est-ce-que vous attendez pour aller les chercher ?

    Le Père-Noël n’est vraiment pas content. C’est la première fois que des jouets prennent la poudre d’escampette ! Il fait l’inventaire des jeux qui se sont « envolés »

    -         Les poupées sont là, les trains électriques aussi, les jeux de construction....les consoles…Tiens, tiens, mais ce sont  les Ninjago, la Pat ’Patrouille et tous  leurs engins qui se sont enfuis !  Il envoie ses lutins à leur recherche illico presto.

    Quelques heures plus tard,  ils reviennent éreintés, accablés, exténués et surtout  « bredouilles ».  Ils ne les ont pas retrouvés...ils sont en larmes !

    -         C’est trop difficile !...on ne sait pas où aller, sanglotent-ils !

    Le Père-Noël bougonne et grogne, il tourne autour du traineau, les bras derrière le dos. Il est vraiment très fâché !  Il va être en retard pour sa tournée !

     Il réfléchit...longtemps...et... eurêka ! Il a une idée lumineuse. Il demande aux lutins d’aller chercher Sacha, Amaya et Greg chez eux…

    -         Allez…plus vite que ça !

    Il a à peine terminé sa phrase que les trois enfants sont là et attendent ses recommandations :

    -           Il va bientôt faire nuit ! Enfilez vos pyjamas de super héros, j’ai besoin de vous, les amis. Il faut absolument retrouver les jouets.

    Avec leurs pouvoirs spéciaux de super héros, les trois pyjamasques auront vite fait de retrouver les fugitifs.

    Et en effet, c’est Bibou avec sa vue perçante qui, en volant au-dessus de Fay de Bretagne, aperçoit Gabriel en train de jouer avec les Ninjago et la Pat’ Patrouille au grand complet. Toute la journée, les flocons ont tourbillonné dans le ciel, recouvrant le sol d’un épais tapis immaculé. C’était trop tentant, il fallait en profiter…Ils se sont donc lancés dans une gigantesque bataille de boules de neige sur le terrain de foot.

    Rapide comme l’éclair, Yoyo est le premier arrivé sur place, suivi de près par Gluglu et Bibou. En découvrant Gabriel et ses nouveaux amis si heureux, les Pyjamasques hésitent à interrompre leur jeu et décident même de s’octroyer une petite pause en se joignant à eux.

    Quel bonheur ! C’est à qui lancera la boule la plus grosse. Gabriel poursuit ses héros favoris, les mains remplies de cette merveilleuse poudre blanche et glacée qu’il lance en poussant des cris de joie. Il reçoit aussi quelques boules molles et froides en plein visage, ce qui le fait hurler de rire.

    Il se roule ensuite dans la neige tendre, glisse sur la surface gelée avec Everest, et accompagne Zuma sur son aéroglisseur sur le lac voisin.

    A leur retour, les Ninjago ont préparé une jolie surprise : en rond au milieu du stade, ils se lancent dans une présentation de leur sport favori, le Spinjitsu. Brillant comme toujours! Tout le monde applaudit cette performance et chacun essaie de reproduire les gestes de cet art martial un peu spécial…sans trop de succès ma foi !

    Ils décident ensuite tous ensemble de fabriquer un immense bonhomme de neige avec l’aide du tractopelle de Ruben. Ils lui plantent un énorme nez rouge avec une carotte, et entourent son cou d’une grosse écharpe de laine qu’ils sont allés chercher chez Gabriel. Satisfaits de leur réalisation, ils dansent autour et s’arrêtent net. Ils viennent de remarquer que le bonhomme ressemblait à …à …mais oui

    -         Le Père-Noël ! on a oublié le Père-Noël ! s’écrie Maître Wu ! plus sage que tous les autres…il doit s’impatienter !

    Heureux de la journée qu’ils ont passée avec Gabriel, les jouets s’entassent dans l’hélicoptère de Stella. Gluglu avec ses supers muscles le pousse avec Yoyo jusqu’au traineau.

    Plus tard dans la soirée, Gabriel a demandé à son papa de venir voir son beau bonhomme de neige, mais je crois qu’il ne l’a pas cru lorsqu’il lui a dit que la Pat’patrouille, les Ninjago et les Pyjamasques l’avaient aidé et qu’ils avaient passé l’après-midi ensemble!!!

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic,

    Va-t-on enfin découvrir quel est le trésor de Poupy?

    C'est ce que Félicité s'apprête à nous faire découvrir dans la suite de ses aveentures

    Avec toujours les beaux dessins de François

    Demain : Gabriel au centre d'un conte de Noël

    Félicité - 14

    Le trésor

         Lorsque Félicité arriva au bout du chemin, elle était si lasse qu’elle rentra  dans sa carapace pour piquer un petit somme. Elle entendit alors des éclats de voix tout près d’elle et resta immobile. Deux hommes semblaient en pleine discussion et elle réalisa à leurs timbres graves et puissants que l’un d’eux pouvait bien être Pati Bulère. L’autre devait être un complice ?

       Elle n’eut pas à attendre trop longtemps :

    -         Alors qu’est ce qu’on fait  ? demanda l’un

    -         Si on se posait un peu avant de prendre une décision, répliqua l’autre en s’asseyant sur le dos de Félicité qu’il prenait sans aucun doute pour une roche confortable.

    Du coup, elle n’osa plus du tout bouger bien qu’elle se serait bien mise à hurler d’ôter de là son gros derrière !

    -         Alors ?

    -         A mon avis, cet ouvrage vaut une petite fortune. Le conservateur du musée t’en proposera sûrement un bon prix ! Il suffira de lui raconter qu’il appartient à ta famille depuis des générations et que tu viens de le retrouver dans le grenier de ta grand-mère. Tu penses bien que personne ne pourra croire que tu l’as piqué à un gnome

    -         Un korrigan ! je te l’ai dit cent fois. N’empêche que sans toi, j’aurai dû me contenter des quelques pièces d’or du coffre. Si tu ne parlais pas couramment le breton, jamais je n’aurai su que ce livre que j’ai dégoté dans le double fond contenait le secret des dolmens, des menhirs, et de leurs alignements. Je n’aurai même pas imaginé qu’il puisse avoir de la valeur...Qui peut bien s’intéresser à ce genre de bouquin?

    -         Les scientifiques pardi ! Il y a des siècles qu’ils veulent connaître ce mystère ! C’est vrai que c’est idiot, mais c’est comme ça !  Confie-moi ce livre, je vais essayer de le monnayer.

    -         Ok, mais pas d’entourloupe ! je veux le fric demain.

    -         D’accord, cachons-le dans le creux de ce chêne et attendons la nuit pour le récupérer. Je ne voudrais pas rencontrer l’un de ces bûcherons qui rôdent par ici ces temps-ci…

     

     

     

    Félicité - 14

       


    Félicité sentit soudain un grand soulagement. L’homme qui avait pris sa carapace pour un siège venait de se lever et il s’éloignait avec son compère en direction du cabanon qu’elle avait aperçu en arrivant.

    Après une petite pause pour s’assurer de leur départ, elle fit surface et commença à rechercher l’homme dont lui avait parlé Viviane. Il ne lui fut pas bien difficile de le repérer. Il était seul près de sa camionnette en train de manger un sandwich. Elle l’observa et le trouva d’emblée très gentil, un peu pâlot mais très sympathique. Elle lui remit le message qu’il s’empressa de lire :

    « Mon très cher yann

       Je t’envoie Félicité qui a besoin de toi. J’aimerais que tu l’aides à  porter un paquet très lourd et que tu la ramènes jusqu’à sa voiture. Elle est chargée d’une mission secrète très importante dont je ne peux rien te dire. Je sais que je peux compter sur ta discrétion et te faire confiance pour ce service.

        Pour te remercier, je te fais parvenir cette petite bourse qui te permettra de nourrir ta famille dans les mois à venir. Ce ne sera pas du luxe.  Je sais que tu t’es donné  beaucoup de mal pour payer les médecins et le séjour à l’hôpital de ton petit dernier. Il y a également à l’intérieur une petite fiole que tu verseras dans sa soupe ce soir. Demain matin, à son réveil, il sera complètement guéri.

      Rassure-toi, le patron qui vient de t’engager est très fier de ton travail…Ton contrat sera signé avant Noël.

    Merci pour tout.

    Viviane »

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic ,

    Noah a aujourd'hui le privilège de visiter l'usine de jouets du Père Noël.

    Demain, suite des aventures de Félicité

    Jeudi, Gabriel aura lui aussi son histoire !

    Et ensuite ?...qui veut aussi "son histoire?"

    Illustration : Ewenn

    Noah

    Noah dans l’usine du Père-Noël

        Dans sa chambre, Noah  se sent un peu seul. Son frère est parti jouer au football avec ses copains et il s’ennuie un peu. Il décide de sortir ses figurines de la Pat’Patrouille de son coffre à jouets, et s’allonge sur le sol pour s’amuser avec elles.

    Soudain, Marcus le pompier entre en collision avec le camion de chantier de Ruben :

    -          -  Mais qu’est-ce-que tu fais là Ruben ? c’était à moi de passer...Tu vois bien que Zuma a besoin de moi...elle est tombée dans l’eau et il faut que j’intervienne d’urgence

    -          -  Je n’y suis pour rien, c’est Rocky qui....

    -          -  Arrêtez de vous chamailler ! lâche Ryder qui n’aime décidément pas que les petits chiots se disputent

    -          -  N’empêche que mon camion est cassé maintenant. Il ne peut plus rouler.

    Noah n’en revient pas ! Ses jouets se mettent à parler...et même... à faire des bêtises tout seuls ! Malgré lui, il se mêle à la conversation.

    -          -  Eh bien, si le camion de Ruben est cassé, il faut le réparer !

    -          -  Oui, c’est ça ! et tu t’y connais,  toi en réparations ? demande Rocky qui vient de ramasser tous les papiers qui trainent dans la chambre pour les recycler.

    -          -  Je crois que le mieux est d’aller dans l’atelier du Père-Noël. Les lutins pourront le réparer en deux temps trois mouvements, propose Ryder...C’est loin, mais Stella va nous y conduire sans problèmes. «Aucune mission n’est trop dure, car mes amis, ils assurent ». Tu viens avec nous, Noah ?

    Évidemment, Noah est partant. Il est même le premier à grimper dans l’hélicoptère de Stella...Tout le monde se tasse et hop, l’hélico décolle. Bien sûr, il faut du temps pour aller jusqu’au Pôle Nord ! Mais comme c’est agréable de survoler les montagnes et les forêts enneigées, les lacs gelés et les villages tout blancs d’où s’échappe la fumée des cheminées.

    Noah est aux anges ! Il découvre des paysages magiques et il est tellement heureux d’être en  compagnie de la Pat’Patrouille au grand complet.

    Bientôt, l’hélicoptère atterrit sur une grande étendue gelée, juste devant une immense maison très colorée aux volets verts et rouges, et aux murs recouverts de guirlandes scintillantes.

    Tout le monde est accueilli chaleureusement par un petit lutin rigolo tout de bleu vêtu, avec un grand bonnet à clochette et des grandes oreilles.

    Il conduit toute la petite troupe dans un atelier gigantesque.

    -          -  Waouh ! c’est trop beau ! s’écrie Noah en découvrant les longues tables recouvertes de milliers de jouets ainsi que les centaines de lutins qui s’agitent tout autour pour les fabriquer, les assembler, les peindre et les envelopper.

    Plus loin, d’autres lutins s’amusent, testent les jouets et chantent de jolies mélodies de Noël. Ils se font même des farces, et rient comme des petits fous.

    -          -  Bienvenu Ryder ! mais que se passe –t-il ?  s’exclame le Père-Noël en personne, en entrant dans l’atelier.

    Noah écarquille les yeux. Le Père-Noël !! Il n’en revient pas. Le gros bonhomme rouge le prend alors dans ses bras pour lui déposer un énorme bisou sur le front, et l’emmène lui-même visiter l’usine. Il lui présente tous ses amis et lui montre ses dernières créations, les nouvelles trottinettes hyper rapides, les jeux de constructions, des grues et des camions télécommandés, des tractopelles ultra modernes, des voitures de course très sophistiquées...et même les jouets des filles.

    Noah a même le privilège de jouer avec tous ses jouets préférés. Il monte dans un très beau tracteur jaune et vert et fait le tour de l’usine sous l’œil amusé des petits lutins. Il joue avec un robot radio commandé, se déguise en super héros et finit par construire une très haute tour avec des blocs multicolores.

    -          -  Ah, voilà ! nous arrivons dans le garage, Poupi va réparer le camion de Ruben. Pendant ce temps-là, venez avec moi, madame Noël va vous préparer un délicieux chocolat chaud avec des petits sablés dont elle a le secret.

    Noah, Chase, Marcus, Rocky, Ruben, Zuma, Stella et Ryder entrent dans une très grande pièce où madame Noël, une très jolie femme habillée tout en rouge elle aussi, est en train de servir un bon goûter pour tout ce petit monde. Ça sent bon le chocolat, la cannelle et le miel. Noah et ses amis se régalent de délicieux gâteaux et de sucres d’orge.

    Avant de partir, la mère Noël offre à Noah un grand sac contenant des biscuits, du pain d’épice et des sucreries... et le Père-Noël lui promet qu’il ne sera pas déçu lorsqu’il ouvrira son cadeau au pied du sapin.

    -          -  Noah ? Noah !

    C’est maman qui appelle ! Noah s’est endormi sur le sol...il ouvre les yeux, surpris de sentir des arômes de chocolat chaud, de miel et de cannelle venant de la  cuisine.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  • Belle journée à toutes et tous sarcastic ,

    Lundi, jour de l'étrange !!

    Voici une série de "Signes", "hasards", "coïncidences" que je vous invite à compléter (en commentaires ou par mail (ce pourrait être l'objet d'un nouvel "article" à publier dans ce blog si vous le souhaitez)

    Bonne semaine à tous

    coïncidences

    Signes et coïncidences

           Certains signes ou coïncidences font partie de notre quotidien...on les remarque, on les note, on se dit que c’est bien étrange, mais il nous arrive rarement de réussir à les déchiffrer, de comprendre leur signification et pourquoi ils nous tombent dessus à un moment donné.

    Je n’ai pas d’explications à donner, bien sûr, et pourtant certains « signes » m’ont quelque peu interpellé ces temps-ci.

    Je vais juste en noter quelques-uns...

    Elise :

     Pendant les grandes vacances, une série de « signes » m’ont carrément fait penser que ma mère « essayait de rentrer en contact avec nous » d’une manière ou d’une autre, mais ne sachant pas déchiffrer ces signes, je suis restée  dans l’ignorance la plus totale....Certains penseront  qu’il ne s’agit que d’une série de coïncidences.... mais surprenantes néanmoins !

    1-     Je suis partie faire les boutiques avec l’une mes filles, sur le parking, juste devant nous, le prénom de ma mère «Elise » s’étale en toutes lettres sur le côté de la voiture devant nous. Machinalement, je dis : « Tiens, ça doit être un signe ! » mais sans y penser réellement...

    2-     Quelques jours plus tard, sur le chemin du retour d’un séjour dans le midi, Le mot « Elis » m’interpelle une nouvelle fois à l’arrière d’un camion que nous suivons...bon d’accord, on a suivi des centaines de voitures et de camions !!!

    3-     De retour à la maison, une autre de mes filles me téléphone et me dit : «  Grand-mère doit être dans le coin, j’ai vu une voiture... » et je réponds avant la fin de sa phrase « c’était écrit Elise dessus ? » Surprise, elle me demande comment j’ai deviné...

    4-     Suivent plusieurs autres drôles de coïncidences, ma troisième fille m’annonce qu’elle a rêvé de sa grand-mère dans les mêmes temps (on ne lui avait rien dit !)...ma nièce me demande de lui envoyer des photos de ses grands-parents (c’est la première fois, et cela fait trente ans qu’ils sont partis!!!)

    5-     Pour terminer, ma fille m’envoie la photo du nom noté  sur une inscription qu’elle vient d’enregistrer pour la rentrée : « Elise-Ange.... » c’est vrai, me direz-vous, c’est un nom très courant !!!!

    En riant, elle me dit qu’il ne me reste plus qu’à entendre la chanson  « Unchained Mélody », la chanson que l’on entend dans le film « Ghost ». Tout le monde sait que lorsque je l’entends, je « sais » que ma mère est près de moi (voir l’histoire « my Ghost » dans Mystère). Je lui réponds qu’effectivement, là, ce serait un « signe ! »

    Le soir même j’ouvre mon ordi, et je découvre sur ma page « Facebook » une photo tirée du film « Ghost »...Comment est-elle arrivée là ?? mystère !

    En attendant, je n’ai toujours pas compris cette série de « signes »  

    Quelques coïncidences :

    1-     Je pense téléphoner à ma fille et je chantonne : « je lui dirai les mots bleus.... » une chanson que je n’ai pas entendu depuis des siècles ! Pourquoi l’ai-je dans la tête ? en plus, je ne la trouve pas terrible cette chanson !!! Plus tard dans la journée, je monte dans ma voiture, je mets le contact et j’entends la voix de Christophe qui chante « les mots bleus » !!!

    2-     Depuis la véranda où je prends mon petit déjeuner, je vois un parachute !

    C’est bien la première fois dans le coin...d’où vient-il ? Ici ? Bizarre !

    Comme précédemment, dans la matinée, j’allume mon ordi, et découvre sur ma page Facebook une vidéo de Will Smith dans laquelle il raconte son expérience de saut en parachute (non, non, ce n’était pas lui ce matin !!!!)...mais l’expérience (à voir sur internet !) est super intéressante pour vaincre la peur !!  ... Ce n’est qu’une coïncidence banale, je sais, mais quand même...peut-être avais-je besoin de ce « message »

    3-     Je suis en train de repasser et soudain ma chaine s’échappe de mon cou (comment ???)...La petite « aigue-marine » que ma tante m’a offerte roule sous le fauteuil...Quelques jours plus tard, j’apprends le « départ » de cette tante. Je vais la voir...ma fille me fait remarquer qu’elle repose dans le salon funéraire « aigue-marine »...Le hasard sans doute.

    Dernier adieu...je rentre à la maison et le facteur frappe à la porte pour nous présenter ses calendriers. Il les pose sur la table, et je suis surprise de voir que le premier représente des chats, l’animal préféré de ma tante (oui, je sais, il y a des chats sur les trois-quarts des calendriers)...mais quand même il existe très peu de photos sur lesquels un chat fait un vrai « clin d’œil » !!!

    Tout le monde connait ce genre de hasards, coïncidences et signes ....

    J’aimerais à présent que vous me racontiez les expériences que vous avez vécues vous aussi...Avez-vous eu des explications à ce genre de « phénomènes » ?

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique